Réconciliation et trêve, un chef du Hamas en Cisjordanie arrive à Gaza
Rechercher

Réconciliation et trêve, un chef du Hamas en Cisjordanie arrive à Gaza

Saleh Arouri effectuera sa première visite depuis qu'Israël l'a expulsé en 2010 ; Israël a promis à l'Égypte et à l'ONU de ne pas lui nuire

Saleh al-Arouri (Crédit : capture d'écran YouTube)
Saleh al-Arouri (Crédit : capture d'écran YouTube)

Saleh al-Arouri, vice-président du bureau politique du groupe terroriste palestinien du Hamas, devrait arriver dans la bande de Gaza jeudi après avoir discuté avec les services de renseignement égyptiens du Caire à propos de nouveaux efforts de réconciliation avec le Fatah et d’une trêve avec Israël, ont rapporté des médias en arabe.

Arouri, qui a contribué à la fondation de l’aile armée du Hamas en Cisjordanie, est basé dans divers pays arabes et islamiques depuis qu’Israël l’a expulsé du territoire en 2010.

L’Egypte et le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, auraient reçu l’assurance qu’Israël ne nuira pas à Arouri pendant qu’il visite l’enclave, a rapporté le site d’information Ynet citant des sources palestiniennes.

Les hauts responsables du Hamas basés dans les pays arabes n’ont pas visité Gaza depuis que le président égyptien Muhammed Morsi a été destitué en juillet 2013.

Selon le reportage de la chaîne de télévision Al-Quds, lié au Hamas, Musa Abu Marzouk et Husam Badran, qui résident tous deux en dehors de la Cisjordanie et de Gaza, accompagneront Arouri.

Une photo aérienne du siège du bataillon du Hamas à Beit Lahia. (Crédit : Porte-parole de l’armée israélienne)

Le rapport a indiqué que M. Arouri discuterait des efforts de réconciliation intra-palestiniens lors de sa visite dans la bande de Gaza.

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a déclaré au site d’information al-Resalah, affilié au Hamas, que la délégation discuterait des efforts pour parvenir à la réconciliation et à la « fin du siège » – le blocus israélien sur l’enclave, déterminant pour empêcher l’entrée d’armes.

Sa visite intervient alors que le cabinet de sécurité israélien devait se réunir dimanche pour discuter d’un nouvel accord afin de mettre fin à la violence à Gaza.

M. Arouri devait rencontrer le président du Politburo, Ismail Haniyeh, et d’autres hauts responsables du Hamas basés à Gaza.

Les services de renseignement égyptiens ont accueilli les délégations du Fatah et du Hamas pour des entretiens séparés au Caire la semaine dernière dans le but de relancer les efforts de réconciliation, qui sont au point mort depuis plusieurs mois.

Pendant plusieurs années, Arouri a dirigé les activités terroristes du Hamas en Cisjordanie et orchestré de nombreuses attaques terroristes, selon Ehud Yaari, un expert de la politique palestinienne.

Cependant, depuis qu’il est devenu vice-président du Politburo en 2017, Arouri a délégué certaines responsabilités pour diriger les activités terroristes du Hamas en Cisjordanie à Abdul Rahman al-Ghneimat, un des membres du groupe basé à Gaza, a déclaré Yaari lors d’un appel téléphonique.

Arouri est également l’un des responsables du Hamas les plus étroitement liés à l’Iran et au groupe terroriste libanais du Hezbollah.

Il s’est rendu fréquemment à Téhéran au moins trois fois l’année dernière et a rencontré le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, en octobre 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...