Rechercher

Réduction du plastique : une firme israélienne primée lève 70 M $

Tipa fabrique des emballages écologiques pour les aliments et les marchandises afin de réduire les déchets plastiques

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Tipa, entreprise israélienne de technologies propres, développe des solutions d'emballage compostables pour les aliments et les marchandises. (Tipa)
Tipa, entreprise israélienne de technologies propres, développe des solutions d'emballage compostables pour les aliments et les marchandises. (Tipa)

La société israélienne Tipa, qui a été récompensée pour son développement de solutions d’emballage compostables pour la nourriture et les marchandises, a obtenu un investissement de 70 millions de dollars, a annoncé la société dimanche.

Fondée en 2010, Tipa fabrique des emballages compostables pour les aliments frais et secs et pour des produits tels que les vêtements en utilisant un mélangé, protégé par un brevet, de polymères compostables.

L’entreprise affirme que ses films et stratifiés [panneau composite utilisé pour le revêtement de sol et de meuble] écologiques imitent les propriétés et les fonctionnalités des matériaux plastiques conventionnels, comme la durabilité, les propriétés de barrière et la stabilité en rayon. Selon l’entreprise, le matériau peut se décomposer dans le sol après environ 180 jours, contre environ 1 000 ans pour les sacs en plastique.

Le tour de financement de série C a été mené par la société d’investissement israélienne Meitav Dash et Millennium Food Tech, un partenariat d’investissement en R&D coté à la bourse de Tel Aviv. Millennium investit dans des entreprises israéliennes de technologie alimentaire et agricole et a soutenu des entreprises telles que SavorEat, une entreprise de hamburgers à base de plantes, Aleph Farms, une entreprise de viande cultivée, et Yofix, un fabricant d’alternatives laitières pré-biotiques et pro-biotiques sans soja et à base de plantes.

Migdal Group Insurance and Finance a également participé au tour de financement de Tipa.

Une usine de recyclage de bouteilles en plastiques, à Jérusalem. (Crédit : Pierre Terdjman/Flash90)

Tipa a levé plus de 130 millions de dollars depuis sa création en 2010 dans la ville du centre de Hod Hasharon par les entrepreneurs Daphna Nissenbaum et Tal Neuman. Parmi les investisseurs de la société figurent le fonds d’impact Blue Horizon Ventures, axé sur la technologie alimentaire, GreenSoil Investments et Horizon Ventures, la société d’investissement privée du magnat des affaires Ka-shing Li, basée à Hong Kong.

La société vise à remédier aux dommages environnementaux causés par l’industrie de l’emballage plastique flexible pour les biens de consommation, un marché qui devrait atteindre environ 200 milliards de dollars d’ici 2025. Mais seulement 4 % environ des emballages en plastique souple sont recyclés, et Tipa s’est positionnée pour offrir une alternative écologique et entièrement compostable afin de réduire les déchets.

La société a déclaré que l’emballage « devrait faire partie d’une économie circulaire, dans le cadre de laquelle les matériaux produits peuvent être réutilisés à d’autres fins utiles », ajoutant que sa solution d’emballage « se biodégrade en compost nourrissant, laissant derrière elle les mêmes nutriments que ceux laissés par les déchets organiques ».

Des déchets plastiques jetés sur une plage en Israël. (Crédit : capture d’écran)

Tipa travaille déjà avec un certain nombre d’entreprises dans le monde entier, comme les marques de mode Scotch & Soda et Stella McCartney, et la chaîne de supermarchés britannique Waitrose. Cet été, la société a signé un accord avec la société suisse Amcor, l’une des plus grandes sociétés d’emballage au monde, pour fabriquer ses emballages compostables en Australie et en Nouvelle-Zélande.

« Nous assistons à un enthousiasme croissant dans le monde entier pour l’agenda des emballages compostables et les solutions qu’il apporte », avait déclaré Nissenbaum en juillet. « Là où le recyclage ne parvient pas à récupérer les films souples et les emballages contaminés par des aliments, les emballages compostables peuvent relever le défi. Nous comptons sur les marques pour reconnaître la demande des consommateurs en matière d’emballages compostables. »

Tipa a décroché un certain nombre de récompenses au cours des dernières années. En 2019, elle a été nommée sur la liste des « Technology Pioneers » du Forum économique mondial et a remporté la même année un prix dans le cadre des FT/IFC Transformational Business Awards à Londres, le programme de récompenses axées sur l’impact établi par la Société financière internationale de la Banque mondiale, et le Financial Times.

L’entreprise opère dans un secteur israélien de la technologie climatique en pleine croissance, qui a attiré plus de 2,2 milliards de dollars d’investissements au cours de l’année 2021. Le terme « climate tech » est un terme générique qui inclut les technologies d’énergie propre, de transport, de traitement de l’eau, de fabrication d’aliments, de réduction des déchets et d’amélioration de la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...