Rechercher

Rivlin ouvre le nouveau centre de l’Espoir israélien dans sa résidence

Le bureau du président organisera des visites de la résidence dans le cadre de sa campagne de promotion de la coopération et de la tolérance au sein de la société israélienne

Le président Reuven Rivlin rend visite aux élèves de l'école religieuse  "Noam Eliyahu" à Netivot, dans le sud d'Israël, le jour de la rentrée, le 2 septembre 2018 (Crédit : Mark Neyman/GPO)
Le président Reuven Rivlin rend visite aux élèves de l'école religieuse "Noam Eliyahu" à Netivot, dans le sud d'Israël, le jour de la rentrée, le 2 septembre 2018 (Crédit : Mark Neyman/GPO)

Tenant sa promesse d’ouvrir les portes de sa résidence d’Etat au public israélien, le président Reuven Rivlin a officiellement inauguré un nouveau centre pour les visiteurs dans son habitation de Jérusalem.

Au cours de l’année passée, environ 30 000 personnes ont visité la résidence présidentielle dans le cadre d’un essai préalable né de l’envie de Rivlin de faire découvrir sa vision de « l’espoir israélien » – le programme prôné par le chef de l’Etat pour encourager la civilité et le partenariat dans tous les segments de la société israélienne – et ce, par le biais de différentes activités.

Suite au lancement de mardi, le centre sera dorénavant ouvert au public qui pourra réserver des visites gratuites et participer à des ateliers et à des séminaires, a indiqué le bureau du président.

Rivlin a expliqué que ce programme permettra de rendre les institutions de l’Etat israélien plus accessibles au public.

« La résidence du président est la maison de tous les Israéliens. Pas celle de la majorité mais bien du peuple entier. Les portes de la résidence du président n’ont pas été construites pour maintenir la société israélienne à l’extérieur mais plutôt pour lui offrir une entrée digne d’elle dans son habitation », a-t-il dit.

Les visites offriront au public l’opportunité – non seulement de voir la résidence du président – mais aussi d’avoir un aperçu de « la présidence et des présidents d’Israël, dont les histoire personnelles se fondent dans l’histoire de l’Etat », a poursuivi le communiqué.

Les différents ateliers et séminaires offerts au public et à des groupes particuliers mettront en exergue la vision de Rivlin de la mosaïque formée par la société israélienne, unissant les communautés laïques, nationales religieuses, ultra-orthodoxes et arabes.

« En créant un large partenariat avec les ministères gouvernementaux et les fondations philanthropiques, L’Espoir israélien a pour objectif de renforcer le rassemblement de la société israélienne tout en respectant et en offrant de l’espace à chaque groupe qui la constitue, et en cela, renforcer la prospérité et la résilience de l’Etat d’Israël en tant qu’Etat juif et démocratique », a conclu le bureau du président.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...