Ryad abat un nouveau missile tiré par les rebelles yéménites
Rechercher

Ryad abat un nouveau missile tiré par les rebelles yéménites

Ce tir de missile intervient à la veille de l'enterrement du leader politique des Houthis, Saleh al-Sammad, tué le 19 avril, qui doit avoir lieu à Sanaa

Une Yéménite au milieu des décombres des maisons détruites par une frappe aérienne saoudienne sur une zone résidentielle en avril 2015, dans la capitale Sanaa, le 18 mai 2015. (Crédit : Mohammed Huwais/AFP)
Une Yéménite au milieu des décombres des maisons détruites par une frappe aérienne saoudienne sur une zone résidentielle en avril 2015, dans la capitale Sanaa, le 18 mai 2015. (Crédit : Mohammed Huwais/AFP)

L’Arabie saoudite a abattu vendredi un nouveau missile des rebelles yéménites Houthis, un peu plus d’une semaine après avoir éliminé leur chef politique dans une frappe aérienne, selon la télévision d’Etat Al Ekhbariya.

Ce tir de missile intervient à la veille de l’enterrement du leader politique des Houthis, Saleh al-Sammad, tué le 19 avril, qui doit avoir lieu à Sanaa, la capitale yéménite aux mains des rebelles.

Le royaume saoudien intervient militairement contre les rebelles au Yémen depuis 2015. Il a revendiqué publiquement l’élimination de Saleh al-Sammad.

Le missile intercepté vendredi visait la ville de Jazane dans le sud de l’Arabie saoudite, chef-lieu d’une province frontalière du Yémen.

Les Houthis, originaires d’une minorité du nord du Yémen, contrôlent de vastes portions de ce pays pauvre de la péninsule arabique. Ils tirent régulièrement missiles et autres obus vers le territoire saoudien pour protester contre l’engagement militaire d’une coalition dirigée par Ryad aux côtés du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi.

Le conflit au Yémen a fait près de 10 000 morts depuis 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...