Israël en guerre - Jour 287

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Sergent-chef Sharon Leibovich, 42 ans : Un policier héroïque plein d’humour

Tué en combattant les terroristes du Hamas, après avoir sauvé de nombreuses vies, lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Le sergent-chef Sharon Leibovich, tué en combattant les terroristes du Hamas  lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Le sergent-chef Sharon Leibovich, tué en combattant les terroristes du Hamas lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Le sergent-chef Sharon Leibovich, 42 ans, originaire d’Avshalom, agent de circulation de la police israélienne à Ofakim, a été tué le 7 octobre alors qu’il combattait des terroristes palestiniens du Hamas lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm.

Sharon travaillait comme agent de sécurité pour la rave-party et a été parmi les premiers à intervenir lorsque les terroristes du Hamas ont envahi le sud d’Israël. Un festivalier a enregistré une vidéo alors qu’il s’échappait de sa voiture. On y voit Leibovich, accompagné de quelques autres membres de l’équipe de sécurité, se préparer à affronter le groupe terroriste palestinien du Hamas qui remontait la route. La famille de Sharon a utilisé cette vidéo pour tenter de le localiser dans la semaine qui a suivi le 7 octobre, au cours de laquelle il était considéré comme disparu.

Le 14 octobre, son corps a été identifié. Il a été enterré le lendemain au cimetière d’Avshalom. Les médias israéliens ont rapporté qu’il avait sauvé de nombreuses vies à Reïm avant d’être tué.

Sharon laisse derrière lui sa mère, Hana, ses deux frères, Yaron et Gil, son épouse, Sivan, et leurs quatre enfants.

Ses proches ont écrit sur les réseaux sociaux qu’il aimait les plaisanteries et qu’il avait toujours quelque chose d’amusant à dire.

« Tu étais très mignon mais tellement agaçant », a écrit Gabriela Cohen, la belle-sœur de Sharon, sur Facebook. « Toutes nos petites blagues – il n’y en aura plus. »

« Tu étais un héros dans la vie, et tu restes un héros dans la mort », a écrit sa femme, Sivan. « Mon amour, comment vais-je continuer sans toi ? »

« Qui aurait pensé que le jour viendrait où j’enterrerais mon petit frère ? », a écrit Yaron Leibovich. « De sept ans mon cadet, tu es devenu officier de police, un agent de la circulation qui distribuait des contraventions. Pourquoi aurais-tu été en première ligne ? »

« Nous t’avons [enterré] près de chez nous », a-t-il ajouté.

« Allume donc une cigarette, prends un café et viens nous rendre visite. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.