Israël en guerre - Jour 195

Rechercher
LES VICTIMES DES MASSACRES DU HAMAS DU 7/10/2023

Shani Kupervaser, 27 ans, diplômée en économie aux « yeux pétillants »

Elle a été assassinée alors qu'elle tentait de fuir la rave Supernova, le 7 octobre

Shani Kupervaser (Autorisation)
Shani Kupervaser (Autorisation)

Shani Kupervaser, 27 ans, qui était originaire de Haïfa, a été assassinée par les terroristes du Hamas alors qu’elle tentait de fuir le festival de musique électronique Supernova, le 7 octobre.

Quand les tirs de roquette avaient commencé, Shani et trois de ses amis avaient pris la fuite en voiture et ils s’étaient arrêtés dans un abri anti-aérien qui se trouvait en bord de route. Elle a été tué quand des terroristes ont jeté des grenades et procédé à un tir de RPG à l’intérieur, aux côtés de son ami proche et colocataire Itay Banjo.

Elle laisse derrière elle ses parents, Natan et Diana, une fratrie, Erez et Lotem, ainsi que son petit ami, Ohad. Elle a été inhumée le 13 octobre à Haïfa.

Shani venait tout juste de terminer sa maîtrise en économie à l’université Ben Gurion de Beer Sheva. Elle avait postulé à un emploi dans une entreprise de comptabilité et elle était en train de faire un doctorat en économie, explorant la dynamique des discours extrêmes dans le débat public.

Le département d’économie de son université a évoqué « un rayon de lumière », disant qu’elle était « adorée par tout le personnel universitaire et par tous les étudiants. Elle travaillait dur, elle avait du talent, elle était ambitieuse, pleine d’énergie et de joie ; elle surmontait facilement toutes les difficultés et tous les défis – et elle le faisait toujours avec le sourire ».

Son amie d’enfance, Shahaf Sigal Dror, a écrit « une lettre à Shani » dans le Journal of Israeli Medical Students, où elle a partagé l’éloge funèbre qu’elle avait lu lors des funérailles.

« Elle était un rayon de soleil sur Terre comme en témoigneront aussi tous ceux qui l’avaient rencontrée », a écrit Dror. « Ces dernières jours, depuis que nous avons appris ton absence, les souvenirs d’enfance refont surface et tu es dans chacun d’entre eux. Toutes ces soirées, tous ces après-midis passés ensemble – tous nos amis – dans les jardins, dans nos maisons, sur les terrains de jeu… Les fêtes d’anniversaire dans le jardin de grand-mère Hanna… comme une seule et grande famille… Il n’y a que quelques photos de mon enfance où je suis seule. Sur toutes, tu apparais toujours à côté de moi ».

Dror s’est souvenue des danses quand elles étaient petites, des jeux avec les hamsters de Shani, ou d’avoir regardé la trilogie Matrix encore et encore. Elles fréquentaient le même lycée et elles allaient ensemble aux fêtes : « Mon amie. Qui ne reviendra pas de la dernière fête de sa vie. Tu vivras pour l’éternité dans nos mémoires, dans les mémoires de chacun d’entre nous ».

Ohad Malul, le petit ami qu’elle avait depuis trois ans, a déclaré au New York Post être encore en colère d’avoir renoncé, à la dernière minute, à l’accompagner à la rave-party.

« Elle était la personne la plus intelligente, la plus belle et la plus agréable que j’ai pu rencontrer. Tous ceux qui la voyaient tombaient amoureux d’elle », a commenté Malul auprès du journal, notant qu’ils venaient d’acheter des meubles et qu’il comptait la demander rapidement en mariage. « C’était l’une des meilleures en économie. Elle avait passé deux diplômes en quatre ans ».

Écrivant dans un journal local au mois de janvier, Ohad s’était souvenu que « je suis tombé amoureux de Shani dès la première semaine de cours, alors que j’étais un nouvel étudiant ». Il a précisé qu’elle était, à ce moment-là, assistante d’enseignement « et la seule chose à laquelle j’ai pensé pendant tout le cours, c’est ce que n’était pas logique que je tombe amoureux de cette chargée de travaux dirigés dès mon premier jour de cours – malgré tout, j’ai tout de suite su que Shani serait à moi ».

Ohad a ajouté que Shani était « forte et indépendante, c’était une femme du monde, elle avait voyagé dans le monde entier, elle adorait sortir pour boire un verre avec ses amis et elle trouvait toutes les raisons possibles de faire la fête ». Elle était une excellente amie aussi, a-t-il noté, « elle était toujours là pour tout le monde, elle trouvait toujours du temps pour tout le monde parce qu’elle était Shani – la meilleure amie de tout le monde avec son grand sourire, ses yeux pétillants et son écoute ».

« Ma Shanina, si belle, si intelligente, si forte et si douée, une fille aînée qui a apporté tant de fierté à ses parents, la meilleure grande sœur du monde. Je t’aime et je t’aimerai toujours ; tu me manqueras jusqu’à mon dernier souffle ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.