Shapira reproche au gouvernement ses « beaux discours » sur l’essor de Jérusalem
Rechercher

Shapira reproche au gouvernement ses « beaux discours » sur l’essor de Jérusalem

Le Contrôleur de l'état réprimande le gouvernement pour n'avoir pas mis en œuvre divers projets destinés à développer la capitale

Le contrôleur d'État Yosef Shapira présente un rapport sur la guerre de 50 jours entre Israël et le Hamas durant l'été 2014, le 14 mars 2018 à la Knesset de Jérusalem. (AFP/Menahem Kahana)
Le contrôleur d'État Yosef Shapira présente un rapport sur la guerre de 50 jours entre Israël et le Hamas durant l'été 2014, le 14 mars 2018 à la Knesset de Jérusalem. (AFP/Menahem Kahana)

« Pour apporter un changement significatif dans le statut de Jérusalem, il ne suffit pas de faire des déclarations solennelles, mais des actions doivent être prises », a écrit Yossef Shapira dimanche.

Le contrôleur de l’État met en évidence plusieurs programmes mis en place au cours de la dernière décennie qui ont stagné en raison du manque de coordination entre les différents bureaux gouvernementaux.

Shapira souligne également le manque de volonté des ministères gouvernementaux de déménager leurs bureaux à Jérusalem, en dépit des déclarations des responsables soulignant l’importance d’un tel changement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...