Smotrich : le Likud nous a promis l’Éducation et la Justice, le Likud dément
Rechercher

Smotrich : le Likud nous a promis l’Éducation et la Justice, le Likud dément

Le député de droite a dit lors d'une réunion à huis-clos avoir passé des "accords clairs" avec Netanyahu. Le parti du Premier ministre qualifie ces propos de "totale invention"

Le député de l'Union nationale, Bezalel Smotrich, à la Cour suprême de Jérusalem, le 27 mars 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le député de l'Union nationale, Bezalel Smotrich, à la Cour suprême de Jérusalem, le 27 mars 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

Bezalel Smotrich, co-dirigeant de l’Union des partis de droite, a expliqué que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait promis à sa faction les portefeuilles de la Justice et de l’Education si le parti du Likud devait prendre la tête du prochain gouvernement.

Smotrich a tenu ces propos lors d’une rencontre à huis-clos des activistes de la formation, selon un reportage diffusé lundi soir par la Douzième chaîne qui a affirmé avoir obtenu en enregistrement de la réunion.

« Nous avons passé des accords très clairs avec Netanyahu, deux gros portefeuilles. Il a été clairement établi pour tous que les ministères de l’Education et de la Justice resteront entre nos mains », a dit Smotrich.

Demander ces deux postes n’a rien d’excessif, a-t-il affirmé, dans la mesure où ils sont actuellement détenus par les parlementaires Naftali Bennett et Ayelet Shaked, qui ont quitté la faction HaBayit HaYehudi pour fonder HaYamin HaHadash.

HaYamin HaYehudi, dont le chef est Rafi Peretz, a fusionné avec l’Union nationale de Smotrich et la formation Otzma Yehudit au sein d’une alliance, l’Union des partis de droite.

« Les portefeuilles qui étaient les nôtres resteront les nôtres. C’est là notre accord. Je vous suggère de ne pas vous affoler face aux dénégations de Netanyahu », a ajouté Smotrich.

Le Likud a nié cette information. « C’est une totale invention. Le ministère de l’Education restera au Likud », a noté le parti.

Selon le bureau de Smotrich, la fuite a été l’oeuvre d’un activiste de gauche venu à la réunion pour nuire aux formations de droite en amont des élections, a annoncé le reportage.

Smotrich a précisé qu’il prévoyait de faire avancer une législation d’immunité judiciaire qui protégerait Netanyahu des poursuites dans trois dossiers criminels dans lesquels le Premier ministre risque d’être inculpé, sous réserve d’une audition sensée être prévue en juillet prochain.

Le mois dernier, Smotrich avait déclaré qu’il combattrait « l’endoctrinement » à la démocratie libérale au sein des établissements scolaires israéliens s’il devait occuper le fauteuil de ministre de l’Education.

Il avait également dit qu’il n’investirait pas dans les zones défavorisées en termes d’enseignement, affirmant qu’il « y aura toujours des écarts » et que « je ne suis pas un communiste ».

Après le scrutin, Shaked veut continuer à être ministre de la Justice. Pour sa part, Bennett, actuellement à la tête de l’Education, veut le poste de ministre de la Défense.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...