Symboles et insultes antisémites sur un campus du Connecticut le jour de Pessah
Rechercher

Symboles et insultes antisémites sur un campus du Connecticut le jour de Pessah

Le président de l’université a condamné ces "comportements odieux" ; le groupe Hillel du campus a rapporté qu'il s’agissait du 7e incident antisémite de cette année universitaire

Le campus Storrs à l'Université du Connecticut. (Capture d'écran YouTube)
Le campus Storrs à l'Université du Connecticut. (Capture d'écran YouTube)

La police a lancé une enquête après qu’une fraternité juive de l’Université du Connecticut a rapporté que des croix gammées et le symbole nazi « SS » avaient été taggués sur les bâtiments du campus, et qu’un étudiant juif avait été insulté.

L’une des croix gammées a été retrouvée « tagguée sur le côté du bâtiment de chimie directement face au bâtiment Hillel de l’université », a déclaré Hillel, l’organisation juive du campus, dans un communiqué publié sur Instagram. Le message ne montre pas d’images des graffitis.

Un deuxième incident s’est produit pendant la fête de Pessah, un étudiant juif « tenait une kippa et une boîte de matsot lorsqu’un autre étudiant qui passait en voiture a ralenti, baissé la vitre et scandé des propos antisémites », a déclaré Hillel.

Selon l’organisation, le département de la police de l’Université du Connecticut a lancé une enquête.

Le président de l’université, Thomas Katsouleas, a déclaré être au fait des incidents, notamment « des ignobles graffitis antisémites sur un bâtiment près de Hillel et des commentaires profondément offensants adressés aux membres de la communauté LGBTQ+, entre autres », a rapporté le Daily Campus, le journal étudiant de l’université.

Le président a encouragé les étudiants qui auraient été témoins des incidents à contacter la police universitaire.

« Il est regrettable qu’une telle lettre soit nécessaire, mais il est absolument urgent pour nous de faire comprendre à tous nos étudiants, professeurs et membres du personnel, que vous êtes des membres essentiels et précieux de la communauté de l’Université du Connecticut. Pour ceux qui se sentent angoissés ou menacés par ces incidents qui relèvent d’un comportement odieux, soyons aussi clairs que possible : la haine n’a pas sa place ici », a déclaré Katsouleas.

Peu de temps après la déclaration de l’université, une autre croix gammée et un symbole nazi « SS » auraient été découverts sur un bâtiment du campus.

Selon Hillel, il s’agit du septième incident antisémite à s’être produit sur le campus depuis le début de l’année universitaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...