Tel Aviv accueille 25 000 visiteurs dans la “plus grand soucca du monde”
Rechercher

Tel Aviv accueille 25 000 visiteurs dans la “plus grand soucca du monde”

La tradition vieille de cinq ans, organisée par l’organisation pluraliste israélienne Beit Tefilah, cherche à rassembler “toutes les sensibilités de la société israélienne” sous un même toit

La soucca de 700 m² de l'association israélienne Beit Tefilah, au port de Tel Aviv, ici en 2016. (Crédit : Beit Tefilah)
La soucca de 700 m² de l'association israélienne Beit Tefilah, au port de Tel Aviv, ici en 2016. (Crédit : Beit Tefilah)

L’une des pratiques fondamentales de la fête d’une semaine de Souccot est l’ « Ushpizin », l’accueil des invités, mais l’organisation pluraliste israélienne Beit Tefilah a poussé la tradition un degré plus loin. Elle prévoit d’accueillir environ 25 000 personnes dans ce qu’elle déclare être la « plus grande soucca du monde », un espace de 700 m² construit pour la cinquième année consécutive sur le port de Tel Aviv.

« C’est un endroit où l’on peut rencontrer les différentes sensibilités de la société israélienne dans une célébration – les ultra-orthodoxes, les réformés, les Juifs éthiopiens, et aussi les Arabes », a déclaré le rabbin Esteban Gottfried, l’un des deux rabbins de Beit Tefilah avec le rabbin Rani Jaeger. « Nous avons des activités pour tout le monde. Nous avons aussi quelques cérémonies religieuses, mais l’idée principale est de rassembler toutes les sensibilités de la société israélienne. »

Pendant Souccot, qui commence mercredi soir, la « plus grande soucca du monde » accueillera 72 événements différents, y compris du yoga, de la danse, des activités pour enfants, des séances d’étude, des conférences et des spectacles musicaux. La soucca accueillera aussi une soirée dédiée à l’exploration de la relation entre les Juifs américains et israéliens avec un panel comprenant le député Yehudah Glick et l’ancienne députée Ruth Calderon.

Beit Tefilah est une organisation indépendante pluraliste créée il y a 11 ans et basée au port de Tel Aviv. Elle est connue pour ses services du Shabbat le vendredi soir pendant l’été, qui attirent plus de 1 000 personnes.

C’est la cinquième année que l’organisation installe la grande soucca de bois et de tissu. Il faut une semaine à une entreprise professionnelle pour la monter.

La municipalité de Jérusalem construit également une grande soucca à côté de la mairie. Celle de Jérusalem est plus grande que celle de Tel Aviv, avec 1 000 m², et devrait accueillir plus de 100 000 visiteurs lors de plusieurs événements.

« Ce que j’aime avec ce projet et en étant le rabbin du Beit Tefilah, c’est de rencontrer des gens. C’est incroyable de voir combien de gens venant d’endroits différents d’Israël se sentent chez eux, bienvenus peu importe leur origine, a déclaré Gottfried. Par exemple, vous pouvez voir dans la soucca des enfants réfugiés en train de jouer avec des enfants ultra-orthodoxes et des images que nous ne pouvez pas voir ailleurs, des différentes composantes d’Israël rassemblées. C’est vraiment une souccat shalom (une soucca de paix) en ce sens. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...