Tel Aviv : Des cours de codage offerts au public féminin et aux démunis
Rechercher

Tel Aviv : Des cours de codage offerts au public féminin et aux démunis

TorahTech mêle formation technologique et cours de Torah sous l'égide de Jeremy Berrebi et de l'association Lev d'Elie Lemmel

Photo d'illustration : un ordinateur (Crédit : Pexels)
Photo d'illustration : un ordinateur (Crédit : Pexels)

Signe de l’évolution de la physionomie de la population israélienne, où le monde orthodoxe cherche de plus en plus à intégrer les secteurs d’activités professionnelles d’avenir un programme vient de voir le jour à Tel Aviv mêlant high tech et études religieuses juives. Le Torah Tech Institute propose une formation en quatre mois mêlant développement Web et approfondissement de l’étude juive.

« Un programme ouvert à tout le monde, mais qui a attiré jusque là autour de 90% de jeunes hommes issus du monde orthodoxe » explique Mégane Dreyfuss de Developers.institute qui a monté le programme.

Fin 2017, l’Autorité de l’innovation dans son rapport annuel avançait comme objectif de faire passer les effectifs du secteur de 270 000 à 500 000 employés, et d’aider les start-ups à rester en Israël, à devenir des entreprises à part entière. C’est également dans ce courant que s’inscrit ce nouveau programme.

Le programme est né de l’association entre Developers.Institute, un centre de formation accélérée de la programmation informatique pour les personnes désirant démarrer ou se réinvestir dans une carrière dans le secteur de la High Tech et l’association Lev, qui sous l’égide du rabbin Elie Lemel dispense des cours de Torah pour tous publics.

Aujourd’hui, le programme a décidé d’offrir des places subventionnées à deux catégories de populations peu représentées dans la high tech : les personnes démunies et les femmes.

A ce duo, est venu s’ajouter l’entrepreneur Jéremie Berrebi, CEO de Magical Capital. Les débutants sont acceptés dans les deux champs de formations. La prochaine formation aura lieu du 9 avril au 30 juillet à Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...