Rechercher

Tel-Aviv: maître de ses émotions, Djokovic se qualifie pour sa 4e finale de la saison

L'homme aux 21 titres du Grand Chelem disputera donc, sur dur et en salle, la 127e finale de sa carrière professionnelle. Il en a déjà remporté 88, soit environ deux sur trois

Le Serbe Novak Djokovic renvoie la balle lors du match de tennis de demi-finale du simple messieurs contre le Russe Roman Safiullin au Watergen Open 2022 de Tel Aviv en Israël, le 1er octobre 2022. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Le Serbe Novak Djokovic renvoie la balle lors du match de tennis de demi-finale du simple messieurs contre le Russe Roman Safiullin au Watergen Open 2022 de Tel Aviv en Israël, le 1er octobre 2022. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Le Serbe Novak Djokovic (7e mondial) s’est qualifié samedi pour la finale du tournoi ATP 250 de Tel-Aviv, sa quatrième de la saison, en battant en deux sets, 6-1, 7-6 (7/3), le Russe Roman Safiullin (104e), en une heure et 35 minutes.

« Je pense que c’était un match très ouvert, surtout dans la deuxième manche. Je dois dire que j’ai été rattrapé par mes émotions sur le court aujourd’hui lors du deuxième set, il y avait beaucoup de tension, et c’était aussi lié à son style de tennis plutôt agressif: gros services et, quand il a le temps, solide des deux côtés », a souri « Djoko », 35 ans, après sa victoire.

L’homme aux 21 titres du Grand Chelem disputera donc, sur dur et en salle, la 127e finale de sa carrière professionnelle. Il en a déjà remporté 88, soit environ deux sur trois. Son adversaire en finale sera le Croate Marin Cilic ou le surprenant Français Constant Lestienne, 30 ans, 68e mondial.

Djokovic s’est promené dans la première manche (6-1), sans jamais concéder de balle de break, puis a servi pour le match à 5-4 dans la deuxième, mais Safiullin, armé d’un gros service, a réussi à prolonger le suspense jusqu’à un jeu décisif dans lequel il a flanché: une faute directe sur un coup droit facile, suivie d’une double faute, ont donné un avantage décisif de 4-1 à « Nole ».

Le Serbe Novak Djokovic s’exprime après avoir remporté son match de tennis en demi-finale du simple messieurs contre le Russe Roman Safiullin au Watergen Open 2022 de Tel Aviv en Israël, le 1er octobre 2022. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

« Je savais que je devais rester très consistant car il allait forcément élever son niveau au deuxième set, et c’est ce qui s’est passé », a ajouté Djokovic. « Quand j’ai servi pour le match (à 5-4), j’ai mal joué sur deux points et il a eu le mérite d’en profiter pour revenir. C’était une soirée très agréable sur le court. »

Après sa finale perdue à Belgrade en avril, sa victoire à Rome en mai, sur terre battue, puis son nouveau titre à Wimbledon en juillet, sur herbe, Djokovic avait dû renoncer aux tournois américains, dont l’US Open, faute d’être vacciné contre le Covid-19 (ce qui lui avait déjà valu de ne pouvoir défendre ses chances en Australie).

Il n’avait plus joué de match officiel jusqu’à la Laver Cup par équipes, entre l’Europe et le reste du monde, la semaine dernière à Londres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...