Rechercher

Tibériade : le maire controversé agressé par des inconnus dans la rue

La police a arrêté un suspect dans l'attaque contre Ron Cobi, qui avait suscité la colère de la communauté ultra-orthodoxe pour son allègement des restrictions pendant Shabbat

Ron Cobi, le maire de Tibériade devant le bâtiment de la municipalité de Tibériade dans le nord d'Israël, le 1er avril 2019. (David Cohen/Flash90)
Ron Cobi, le maire de Tibériade devant le bâtiment de la municipalité de Tibériade dans le nord d'Israël, le 1er avril 2019. (David Cohen/Flash90)

Le maire controversé de la ville de Tibériade dans le nord du pays, Ron Cobi, a été attaqué dans la ville, jeudi soir, par plusieurs agresseurs.

La police est arrivée sur les lieux et elle a arrêté au moins un suspect. Les forces de l’ordre ont annoncé qu’elles devraient en appréhender encore d’autres et que l’incident faisait l’objet d’une enquête.

Au mois de mars, un résident de la ville avait été inculpé pour avoir envoyé à Cobi des messages menaçants et un autre pour l’avoir menacé de l’assassiner, a fait savoir la Douzième chaîne.

Surnommé « le Donald Trump du nord » par les médias israéliens en raison de son style combatif, Cobi avait pris la tête de la mairie lors de l’automne 2018 grâce à une campagne qui s’était focalisée sur la communauté ultra-orthodoxe croissante et son influence au sein de la municipalité, mise en exergue dans une série de vidéos en live, sur Facebook, souvent grossières et menaçantes.

Il est devenu rapidement la bête noire de la communauté haredim après avoir lancé des lignes de bus gratuites le samedi dans la ville et élargi la liste des entreprises de divertissement et commerciales autorisées à ouvrir pendant Shabbat tout en promettant de réduire les projets de construction pour les résidents ultra-orthodoxes.

Au mois de mars, Bezalel Smotrich, de Yamina, avait accusé Cobi d’antisémitisme.

Cobi pourrait quitter ses fonctions à la en raison de son échec à faire adopter, à de nombreuses reprises, le budget de la municipalité. Au mois de septembre, il a échoué à entrer à la Knesset lors des élections nationales.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...