Tourisme : Un record de 4 millions de visiteurs en Israël en 2018
Rechercher

Tourisme : Un record de 4 millions de visiteurs en Israël en 2018

Yariv Levin a salué "une révolution significative dans la commercialisation d'Israël" à l'étranger

Photo d'illustration : Des touristes regardent la Vieille Ville de Jérusalem un jour de pluie (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Photo d'illustration : Des touristes regardent la Vieille Ville de Jérusalem un jour de pluie (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Israël a accueilli environ quatre millions de touristes durant 2018, établissant un nouveau record, a fait savoir cette semaine le ministère du Tourisme.

Il y a eu, cette année, une hausse de 13 % de l’arrivée des touristes par rapport à 2017 et de 38 % en comparaison avec 2016, tandis que les revenus issus du secteur ont dépassé les 24 milliards de shekels, selon le ministère.

Cette augmentation serait due en partie à une campagne de promotion d’Israël en tant que destination de voyage qui avait coûté 350 millions de shekels et qui avait été lancée dans le monde entier, notamment aux Etats-Unis, en Allemagne, en Russie, en Italie, au Royaume-Uni, en Chine, au Brésil, en Ukraine, et aux Philippines.

Ces investissements ont été à l’origine d’une hausse moyenne de 13 % du nombre de touristes originaires de ces pays, a noté le ministère.

Il a ajouté que 145 millions de shekels versés en subventions aux entrepreneurs pour encourager les options de logement dans tout le pays ont également joué un rôle et que presque 4 000 nouvelles chambres ont été construites cette année, ce qui a représenté une croissance d’une année à l’autre de 49 %.

Des touristes écoutent un guide sur le belvédère du Mont des Oliviers surplombant la Vieille Ville de Jérusalem, le 11 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)

« Ce record historique de plus de 4 millions de touristes en un an est la réalisation d’un rêve vieux de plusieurs décennies nourri par tous ceux qui sont impliqués dans l’industrie israélienne du Tourisme », a commenté le ministre du Tourisme Yariv Levin.

Le ministre du Tourisme, Yariv Levin, prend la parole lors de la 15e Conférence annuelle du groupe « Besheva » à Jérusalem, le 12 février 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Levin a précisé que cette augmentation était l’un des « résultats d’une révolution significative dans la commercialisation de l’image d’Israël que j’ai menée et qui a inclus un changement de stratégie, l’ouverture de douzaines de nouveaux vols depuis les grandes villes du monde entier avec le soutien du ministère du Tourisme et la création d’une collaboration sans précédent avec les plus importantes agences de voyage. Aujourd’hui, le tourisme apporte une contribution énorme à l’économie israélienne et à l’emploi et les nombreux touristes qui viennent ici nous servent d’ambassadeurs de bonne volonté ».

Le ministère a expliqué que, pour 40 % des touristes venus en Israël, ce n’était pas la première visite au sein de l’Etat juif – « la preuve qu’Israël est une destination désirable dans le monde ».

Environ 61 % des touristes venus en Israël, cette année, étaient chrétiens, 22 % étaient Juifs, 12,1 % non-affiliés, 1,8 % étaient musulmans, 0,6 % étaient bouddhistes, 0,5 % étaient hindous et 0,1 % étaient Bahais, a indiqué le ministère.

Au début du mois, la firme de recherche de marché EuroMonitor, basée au Royaume-Uni, a fait savoir que Jérusalem était la destination touristique connaissant la croissance la plus rapide dans le monde, plus que toute autre métropole.

Le ministère du Tourisme a fait savoir que ces dernières années, il avait pris un certain nombre de nouvelles initiatives ayant pour objectif d’encourager la croissance du tourisme, notamment en soutenant de nouveaux vols directs depuis de grandes villes mondiales, en changeant sa stratégie de marketing pour se concentrer sur les loisirs et la météo clémente toute l’année, en collaborant avec des agences de voyages sur Internet comme Expedia et en mettant en place des opportunités nouvelles comme le Giro d’Italie, compétition cycliste internationale, venu donner son coup d’envoi au sein de l’Etat juif au mois de mai dernier – sans oublier le concours international de l’Eurovision, qui se tiendra l’an prochain à Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...