Trump reçoit des rabbins Habad dans le bureau ovale
Rechercher

Trump reçoit des rabbins Habad dans le bureau ovale

Le président publie une proclamation en l'honneur de la Journée de l'éducation et du partage, marquant l'anniversaire de la naissance de Rabbi Menachem Mendel Schneerson

Une délégation de rabbins du mouvement Loubavitch-Habad rend visite au président Donald Trump dans le bureau ovale le 27 mars 2018. (Maison Blanche)
Une délégation de rabbins du mouvement Loubavitch-Habad rend visite au président Donald Trump dans le bureau ovale le 27 mars 2018. (Maison Blanche)

Le président Donald Trump a publié une proclamation en l’honneur de la Journée de l’éducation et du partage, marquant l’anniversaire de la naissance du dernier rabbi de Loubavitch Menachem Mendel Schneerson.

Trump a rencontré lundi dans le Bureau ovale une délégation de rabbins du mouvement Habad-Loubavitch.

« Le président admire le travail du Rabbi, et a tenu à célébrer la Journée de l’éducation même s’il a tant d’autres responsabilités et préoccupations à assumer tout au long de la journée », a déclaré le rabbin Levi Shemtov, vice-président exécutif de l’American Friends of Lubavitch. « Il était tout à fait d’accord avec l’approche du Rabbi selon laquelle même un peu de lumière dissipera beaucoup de ténèbres. »

La délégation a également rencontré brièvement John Bolton, le nouveau conseiller en matière de sécurité nationale.

Les rabbins ont offert deux cadeaux au président : une menorah en argent et une Haggadah de la Pâque en cuir avec le nom du président en relief en or sur la couverture. Le président a également dédicacé une Haggadah identique destinée à être envoyée aux soldats juifs en service actif pour qu’ils l’utilisent pendant leur seder.

Six autres présidents, de Jimmy Carter à Barack Obama, ont proclamé le 27 mars Journée de l’éducation et du partage.

Dans la proclamation, Trump notait que le Rebbe défunt « reconnaissait que l’accès à l’éducation, associé au développement moral et spirituel, pouvait transformer le monde pour de bon, et il consacrait sa vie à ces principes. Son engagement à investir dans le développement de la prochaine génération a conduit à la création de centres universitaires et de proximité pour aider les jeunes esprits à grandir et à s’engager et leur fournir une assistance spirituelle et matérielle. Grâce à son dynamisme et à son dévouement, ces centres d’éducation et de services sociaux se retrouvent dans tous les états et dans le monde entier ».

Des proclamations ou leur équivalent ont été émises cette année par les gouverneurs des 50 États et le maire de Washington, DC, reconnaissant la journée, ainsi que dans une centaine d’autres villes des États-Unis, selon Chabad.org.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...