Tsahal aide les personnes âgées à se nourrir et à se procurer des médicaments
Rechercher

Tsahal aide les personnes âgées à se nourrir et à se procurer des médicaments

L'accord conclu entre le Premier ministre et le ministre de la Défense prévoit que l'armée s'assurera que les populations à risque ont accès aux biens de première nécessité

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le marché de Jérusalem quasi-désert, en pleine pandémie de coronavirus, le 22 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Le marché de Jérusalem quasi-désert, en pleine pandémie de coronavirus, le 22 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Le gouvernement a chargé mardi l’armée israélienne d’aider la population âgée du pays, en lui assurant un accès à de la nourriture et à des médicaments, ainsi qu’à une interaction humaine de base, pendant la crise du coronavirus, a expliqué le ministère de la Défense.

L’armée et le ministère de la Défense ont travaillé à l’élaboration de plans spécifiques pour aider cette catégorie de population à risque, et leur proposition sera soumise à l’approbation du gouvernement dans les prochains jours, a indiqué le ministère.

« Le ministre de la Défense mettra en place un plan national sur cette question, qui répondra aux besoins de la population âgée, notamment l’alimentation, les besoins médicaux, la quarantaine à long-terme, la solitude et plus encore », a commenté le ministère.

Selon le porte-parole de l’armée, Hidai Zilberman, environ 1 000 soldats du Commandement du Front intérieur participeront à cet effort.

Les troupes travaillent avec les autorités locales pour localiser les résidents âgés de chaque ville et déterminer la meilleure façon de les aider, a fait savoir M. Zilberman.

Le bureau du Premier ministre a déclaré qu’il avait confié cette tâche aux militaires sur les conseils du Conseil national de sécurité.

« La décision a été prise après une série de discussions sur la population âgée menées par le Conseil national de sécurité, qui a évalué les politiques envers cette population en lien avec le coronavirus », a indiqué le cabinet de Benjamin Netanyahu.

« Il a été convenu que les principaux centres de distribution de nourriture dans le pays doivent être cartographiés et que le personnel disponible doit être lié aux ressources et aux besoins, tels que l’acheminement de l’aide et du personnel là où ils font défaut », a ajouté ce dernier.

Comme le coronavirus semble toucher le plus sévèrement les personnes âgées porteuses de la maladie, le reste de la population a reçu pour consigne d’éviter tout contact avec les personnes âgées afin de mieux les protéger de l’infection. Cela a notamment entraîné la fermeture de toutes les maisons de retraite aux visiteurs.

Cependant, les responsables israéliens craignent que cela ait eu un impact négatif sur la capacité des Israéliens âgés à acheter de la nourriture et d’autres produits de première nécessité, ainsi que sur leur bien-être mental.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...