Tsahal met en garde contre une guerre dans le nord
Rechercher

Tsahal met en garde contre une guerre dans le nord

Selon une évaluation militaire, le groupe terroriste libanais Hezbollah représenterait la plus grande menace pour Israël

Des soldats israéliens près du Har Dov, à la frontière libanaise, dans le nord d'Israël, le 4 janvier 2016. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)
Des soldats israéliens près du Har Dov, à la frontière libanaise, dans le nord d'Israël, le 4 janvier 2016. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)

Les responsables militaires ont évalué que, bien que les ennemis d’Israël n’ont pas l’intention de lancer de manière délibérée une guerre à court terme, même un incident sécuritaire mineur le long de la frontière du nord pourrait déclencher une conflagration majeure.

Les responsables ont affirmé que, dans ce contexte, la milice libanaise du Hezbollah constitue une menace majeure, et ont estimé qu’une guerre entraînerait des tirs de roquettes, des tentatives d’enlèvements de soldats et des attaques contre des navires de la marine israélienne.

« La prochaine guerre sera différente », a déclaré un responsable militaire.

« Le Hezbollah a transformé la plupart des villages chiites dans le sud du Liban en poste [militaire]. Ils ont plus tendance à tendre vers une bataille souterraine en déplaçant la bataille sur notre territoire. Le Hezbollah creusait des tunnels avant même que le Hamas [ne commence] ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...