Tsahal prévoit des exercices militaires importants d’un mois au cours de l’été
Rechercher

Tsahal prévoit des exercices militaires importants d’un mois au cours de l’été

L'exercice militaire de grande envergure sur un mois simulera une guerre sur plusieurs fronts au nord et au sud. Ce sera le premier exercice de cette ampleur pour Tsahal

Le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi, (à droite), s'entretient avec le chef de la 210e division "Bashan" qui surplombe la frontière syrienne, le 29 novembre 2020. (Armée israélienne)
Le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi, (à droite), s'entretient avec le chef de la 210e division "Bashan" qui surplombe la frontière syrienne, le 29 novembre 2020. (Armée israélienne)

L’armée israélienne a annoncé mercredi son intention d’organiser cet été un exercice militaire de grande envergure, d’une durée d’un mois, simulant une guerre sur plusieurs fronts. Ce sera la première fois que l’armée organisera un exercice de cette ampleur.

« La structure de l’exercice, qui est en cours d’élaboration, comprendra un scénario de campagne multi-frontalière dans le nord et dans le sud, conformément aux scénarios les plus récents et les plus pessimistes », a déclaré Tsahal.

La date exacte et la nature de l’exercice sont encore en cours de finalisation car on ne sait pas encore exactement ce qui sera autorisé dans le cadre des restrictions sur le coronavirus.

L’armée a déclaré que le but de cet exercice au niveau de l’état-major général est « d’accroître la préparation et l’aptitude à la guerre de l’armée israélienne ».

Selon Tsahal, des unités de conscrits et de réservistes de chaque commandement, branche et direction régionale participeront à l’exercice « dans les airs, en mer et sur terre », aux côtés de représentants du cabinet, du ministère de la Défense, de l’Autorité nationale de gestion des urgences, du ministère des Affaires étrangères et d’autres services de sécurité.

« L’exercice simulera des manœuvres terrestres coordonnées à grande échelle derrière les lignes ennemies, basées sur les capacités de l’état-major général, ainsi que des opérations des forces spéciales, » a déclaré l’armée.

Le commandant Moti Baruch dirigera l’exercice avec l’aide d’un groupe de travail qui a été formé spécifiquement pour cet exercice, a indiqué Tsahal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...