Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Tsahal annonce avoir pris le contrôle total de Beit Hanoun, dans le nord de Gaza

Tsahal déclare aussi avoir saisi 5 millions de shekels en cash et mené des frappes contre plus de 150 sites dans la bande de Gaza au cours de la journée de dimanche

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les troupes de la 252e division de réserve de Tsahal opèrent à Beit Hanoun, dans le nord de Gaza, dans une photo distribuée le 18 décembre 2023. (Crédit : armée israélienne)
Les troupes de la 252e division de réserve de Tsahal opèrent à Beit Hanoun, dans le nord de Gaza, dans une photo distribuée le 18 décembre 2023. (Crédit : armée israélienne)

La 252e division de réserve de l’armée israélienne a achevé lundi ses opérations contre le groupe terroriste du Hamas dans la région de Beit Hanoun, dans le nord de Gaza, et a remis la responsabilité de la région à la division de Gaza, indiquant que l’armée a un contrôle ferme sur ce secteur.

Dans un communiqué, les forces israéliennes indiquent que les troupes de la 252e division, qui comprennent des fantassins, des chars, des ingénieurs de combat et de l’artillerie, ont vaincu le bataillon du Hamas à Beit Hanoun en capturant tous ses principaux complexes et positions fortifiées.

L’armée israélienne précise que le bataillon de Beit Hanoun utilisait des écoles et des bâtiments publics comme bases, dans lesquelles les troupes ont découvert des tunnels et des armes.

La 252e division a tué « de nombreux terroristes » lors des opérations à Beit Hanoun et a détruit leurs entrepôts d’armes, lance-roquettes, centres de commandement souterrains et « d’importants » tunnels, indique Tsahal.

« Les infrastructures souterraines du Hamas dans la région de Beit Hanoun ont été sérieusement endommagées, les entrées et les principales routes des tunnels ont été traités », précise le communiqué.

La brigade Harel de la division, avec des forces spéciales, a découvert le principal tunnel du bataillon de Beit Hanoun dans la région, qui, selon l’armée, était situé en profondeur dans l’infrastructure civile, entre l’hôtel de ville de Beit Hanoun, une mosquée, un terrain de football et une crèche.

Pendant les combats à Beit Hanoun, la brigade Harel a repéré deux terroristes du Hamas sortant d’un tunnel et rejoignant deux autres terroristes dans une voiture, qui ont commencé à conduire en directions des troupes. Les forces ont appelé une frappe aérienne, tuant les quatre membres du Hamas, a précisé Tsahal.

Les troupes de l’unité multidimensionnelle, également connue sous le nom d’unité fantôme, ont par ailleurs saisi lundi quelque 5 millions de shekels en espèces dans des valises trouvées au domicile d’un membre important du groupe terroriste palestinien du Hamas dans le nord de Gaza, à Jabaliya, a déclaré l’armée israélienne.

De l’argent liquide saisi au domicile d’un membre du Hamas à Jabaliya, dans le nord de Gaza, dans une image publiée par Tsahal, le 18 décembre 2023. (Crédit : armée israélienne)

Tsahal déclare avoir également mené des frappes contre plus de 150 sites dans la bande de Gaza au cours de la journée écoulée.

Dans la région de Khan Younès, un drone de l’aviation israélienne a repéré une cellule du Hamas pénétrant dans un site appartenant au groupe terroriste. Les troupes de la Brigade Givati ont alors dirigé un hélicoptère de combat pour frapper la cellule, selon Tsahal.

Toujours à Khan Younès, Tsahal indique que les troupes de la Brigade Kiryati ont repéré un sniper du Hamas dans un bâtiment, et ont dirigé une frappe de drone et l’ont tué.

La marine a également effectué des frappes à Gaza, aidant les forces terrestres opérant le long de la côte de la bande de Gaza, selon Tsahal.

L’armée israélienne a indiqué que depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza le 7 octobre, l’aviation militaire israélienne a identifié et contrecarré plus de 100 menaces aériennes, y compris des drones et des missiles de croisière.

Les menaces ont été neutralisées à l’aide d’avions de chasse et d’autres systèmes de défense aérienne, affirme Tsahal.

L’armée israélienne publie des images montrant certaines des interceptions.

Le groupe terroriste du Hezbollah a lancé plusieurs drones chargés d’explosifs sur Israël depuis le Liban, et au moins un depuis la Syrie.

Les Houthis, soutenus par l’Iran, au Yémen, ont tiré plusieurs missiles de croisière, drones et missiles balistiques sur Israël.

À Gaza, le Hamas a également mené plusieurs attaques au drone.

Ces chiffres s’ajoutent aux milliers de roquettes tirées depuis Gaza.

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.