Ukraine : Éloge d’Hitler et salut nazi avec ses élèves
Rechercher

Ukraine : Éloge d’Hitler et salut nazi avec ses élèves

Le chef de la communauté juive a déclaré que "l'inaction du gouvernement" a mené à une augmentation des incidents antisémites

Des militants d'extrême-droite défilent à Lviv, en Ukraine,arborant l'uniforme de la 14ème division des Grenadiers  Waffen SS, unité d'élite nazie qui comprenait de nombreux ukrainiens ethniques du 1er Galicien (Capture d'écran :   YouTube)
Des militants d'extrême-droite défilent à Lviv, en Ukraine,arborant l'uniforme de la 14ème division des Grenadiers Waffen SS, unité d'élite nazie qui comprenait de nombreux ukrainiens ethniques du 1er Galicien (Capture d'écran : YouTube)

Une enseignante d’une école publique en Ukraine aurait posté des voeux d’anniversaire à Adolf Hitler sur Facebook et aurait appris à ses élèves le salut nazi.

Marjana Batjuk, qui enseigne dans une école de Lviv et qui fait également partie du conseil municipal de la ville a publié ces voeux d’anniversaire le 20 avril, date de naissance du leader nazi, a expliqué à JTA Eduard Dolinsky, directeur du comité juif ukrainien, qui a qualifié cet incident de « scandale ».

Batjuk a également fait rencontrer à certains de ses élèves des militants d’extrême-droite qui, durant le week-end, ont défilé le long des rues de la ville en arborant l’uniforme de la 14ème division des Grenadiers Waffen SS, une unité nazie d’élite qui comprenait également de nombreux ukrainiens ethniques combattant au sein du 1er Galicien.

Montrer des images nazies en Ukraine est illégal mais Dolinsky a déclaré que les autorités chargées de l’application de la loi avaient autorisé les militants à parader dans les principales artères de la municipalité.

Batjuk a fait présenter aux militants leurs répliques d’armes, exhibées en amont d’un événement plus important organisé en l’honneur de l’unité du 1er Galiciens programmée la semaine prochaine à Lviv.

Les événements honorant cette unité SS du 1er Galicien sont indépendants des autorités municipales.

Batjuk, 28 ans, membre du parti d’extrême-droite Svoboda, avait qualifié Hitler de « grand homme » et cité une phrase de son livre « Mein Kampf » dans son post publié sur Facebook, a dit Dolinsky. Elle a plus tard affirmé que son compte Facebook avait été piraté et elle a supprimé la publication mais le site d’information Strana a établi que ce n’était pas la première fois qu’elle postait des imageries nazies sur les réseaux sociaux.

Elle a également publié des photos qui, selon elle, présentaient ses élèves faisant le salut nazi à ses côtés.

Dolinsky a qualifié la vénération de ces soldats SS qui, selon certains historiens, ont participé aux atrocités commises contre les Juifs et contre les Polonais de « profanation scandaleuse de la mémoire des victimes ».

Des responsables du ministère ukrainien de l’Education ont lancé une enquête disciplinaire à l’encontre des actes de l’enseignante, a fait savoir le site local KP.

De plus, dans la ville de Poltava, dans l’est de l’Ukraine, Dolinsky a déclaré qu’une croix gammée et les mots « Heil Hitler » avaient été peints à la bombe vendredi sur un monument en mémoire aux victimes de l’Holocauste. Les voyous, qui n’ont pas été identifiés, ont également écrit « mort aux youpins ».

A Odessa, un gros graffiti disant « les Juifs à la mer » a été écrit sur le mur d’entrée d’un hôtel.

« Le facteur commun entre tous ces incidents est l’inaction du gouvernement, ce qui garantit qu’ils continueront à avoir lieu », a commenté Dolinsky.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...