Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Ukraine : plus de 3 000 pèlerins déjà rassemblés à Ouman avant le Nouvel an juif

Les autorités ukrainiennes et israéliennes avaient pourtant exhorté les pèlerins à ne pas venir pour les célébrations de Rosh HaShana prévues de vendredi soir à dimanche soir

Un juif hassidique et un policier ukrainien armé sont vus au bord d’un lac à Ouman, dans le centre de l’Ukraine, le 26 septembre 2022. (Crédit : Sergei Supinsky/AFP)
Un juif hassidique et un policier ukrainien armé sont vus au bord d’un lac à Ouman, dans le centre de l’Ukraine, le 26 septembre 2022. (Crédit : Sergei Supinsky/AFP)

Plus de 3 000 pèlerins hassidiques sont déjà rassemblés dans la ville ukrainienne d’Ouman pour le Nouvel an juif, Rosh HaShana, qui tombe cette année de vendredi à dimanche, ont annoncé lundi les autorités régionales, malgré leurs appels à renoncer à cause de la guerre.

« Malgré les avertissements des services diplomatiques et de la région, nous avons déjà accueilli plus de 3 000 pèlerins », a déclaré sur Telegram Igor Tabourets, le gouverneur régional.

Chaque année, des pèlerins hassidiques viennent du monde entier à Ouman pour le Nouvel an juif sur la tombe du Rabbi Nahman de Breslev (1772-1810), une des principales figures du hassidisme, courant orthodoxe du judaïsme.

Même si Ouman, ville du centre de l’Ukraine, se trouve relativement loin du front où combattent les forces de Kiev et de Moscou, les autorités ukrainiennes et israéliennes avaient exhorté les pèlerins à ne pas venir pour les célébrations prévues de vendredi soir à dimanche soir.

A LIRE – Ouman/Netanyahu : « Dieu ne nous a pas toujours protégés » ; les haredim ulcérés

« À partir d’aujourd’hui, un régime spécial d’entrée et de sortie et de circulation dans la ville a été mis en place », a déclaré M. Tabourets. « En particulier, neuf points de contrôle sont opérationnels ».

« Des patrouilles à pied sont également en place », a indiqué le responsable.

Durant Rosh HaShana, la vente d’alcool, de feux d’artifice, de pétards et d’armes factices a été interdite sur le site et un couvre-feu décrété de minuit à 04H00 locales, selon les autorités.

Les pèlerins citent souvent un texte religieux de Rabbi Nahman de Breslev dans lequel il promet qu’il « sauvera de l’enfer » ceux qui viennent visiter sa tombe à Rosh HaShana.

En septembre 2022, après plusieurs mois d’invasion russe, des dizaines de milliers de juifs hassidiques s’étaient rassemblés à Ouman et le président Volodymyr Zelensky, lui-même d’ascendance juive, avait appelé à ce « que toutes les prières pour la victoire, toutes les prières pour la paix en Ukraine soient entendues ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.