Un adolescent de 13 ans tué par un conducteur ivre dans le nord de Tel Aviv
Rechercher

Un adolescent de 13 ans tué par un conducteur ivre dans le nord de Tel Aviv

Eylon Shalev-Amsalem avait demandé à ses parents de ne pas les accompagner en voyage en Thaïlande pour qu’il puisse passer l’été avec ses amis

L’adolescent de 13 ans a été tué après avoir été renversé par un conducteur ivre alors qu’il se trouvait sur le trottoir à Tel Aviv.

L’enfant a été renversé vendredi, mais la police n’a pu l’identifier comme étant Eylon Shalev-Amsalem que samedi après le retour en Israël de ses parents partis en Thaïlande. L’adolescent leur avait demandé de rester en Israël afin de pouvoir passer les vacances avec ses amis.

Il attendait avec l’un de ses amis pour traverser la rue au carrefour d’Ibn Gabirol et de Shai Agnon dans le nord de Tel Aviv quand un conducteur roulant très vite a perdu le contrôle de son véhicule avant de monter sur le trottoir et de percuter les deux enfants.

Amsalem a été transporté en urgence à l’hôpital dans un état grave, et les docteurs ont dû déclarer son décès deux heures après son arrivée.

L’autre adolescent a été plus légèrement blessé au torse et est maintenant soigné à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv.

Une fois sur le lieu de l’accident, la police a fait passer un éthylotest au conducteur Eli Bar Zakai. Ce test a révélé que le résident de Jérusalem âgé de 23 ans était en état d’ébriété.

Le test a permis de fixer son taux d’alcoolémie dans le sang à 600 microgammes par litre, plus de dix fois le taux autorisé pour un conducteur âgé de moins de 24 ans.

Puisque le test réalisé n’est souvent pas suffisant pour être présenté au tribunal, la police a demandé à réaliser des tests sanguins plus précis, mais Bar Zakai a refusé de s’y soumettre. Selon le loi israélienne, un tel refus implique que le suspect est légalement considéré comme ayant été ivre.

L’avocat de Bar Zakai a nié qu’il était ivre et a déclaré qu’il avait perdu le contrôle du véhicule parce qu’une conduite d’eau avait explosé sur la route.

Après avoir été arrêté et inculpé pour homicide involontaire, Bar Zakai a été placé vendredi en résidence surveillée par un juge du Tribunal de Tel Aviv qui a considéré qu’il ne constituait pas une menace pour la société.

Sa libération a cependant été suspendue jusqu’à dimanche afin de procéder à une audience supplémentaire après l’appel de la police contre la décision initiale du juge.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...