Un ancien chef du Mossad met en garde contre « la menace démographique »
Rechercher

Un ancien chef du Mossad met en garde contre « la menace démographique »

Les populations juive et palestinienne en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza sont quasiment à égalité, et selon Tamir Pardo, Israël doit agir pour se démarquer

Tamir Pardo, ancien directeur du Mossad, à Daliyat al-Karmel, le 30 août 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Tamir Pardo, ancien directeur du Mossad, à Daliyat al-Karmel, le 30 août 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Un ancien chef du Mossad a mis en garde contre la menace démographique que représentent les Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Tamir Pardo estime qu’elle place l’état d’Israël en position de danger.

« L’État juif fait face à une menace existentielle », a déclaré Pardo lors d’une conférence à Netanya, à la mémoire de son défunt prédécesseur Meir Dagan. Les populations juives et palestiniennes en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza sont quasiment à égalité, et Israël doit agir pour se démarquer.

« C’est la bombe à retardement qui est enclenchée depuis un moment. Nous avons choisi, étrangement, de faire l’autruche, de nous préoccuper d’autres choses et de fuir la réalité, tout en créant d’autres menaces depuis l’extérieur. »

Il a ajouté que nous nous dirigeons vers un point de non-retour, celui où l’état binational sera la seule solution, et qui marquera la fin du rêve sioniste.

« L’horloge tourne, nous devons étudier les faits, et non pas les options, et prendre une décision. Il est temps de choisir une orientation. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...