Un architecte français va concevoir le Centre de Nanotechnologies de l’Université de Tel Aviv
Rechercher

Un architecte français va concevoir le Centre de Nanotechnologies de l’Université de Tel Aviv

Le projet a su allier innovation et esprit scientifique tout en répondant au contexte architectural local de Tel Aviv

Le campus de l'université de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Ido Perelmutter/domaine public/Wikimedia Commons)
Le campus de l'université de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Ido Perelmutter/domaine public/Wikimedia Commons)

L’Université de Tel Aviv va construire sur son campus un nouveau Centre de recherche en Nanosciences et Nanotechnologies.

Des bureaux d’architectures du monde entier ont proposé des projets architecturaux pour la construction de ce centre. C’est le studio de l’architecte français Michel Rémon qui a été sélectionné parmi plus d’une centaine de projets, rapporte le site Les Amis Français de l’Université de Tel Aviv.

Ce projet a su allier innovation et esprit scientifique tout en répondant au contexte architectural local. « Le choix du projet reflète la synergie entre les besoins techniques de la recherche, et notre désir d’offrir un environnement de travail ouvert et accueillant. Je ne doute pas que le nouveau bâtiment contribuera à promouvoir l’excellence de la recherche et la coopération internationale », a déclaré le président de l’Université, le professeur Joseph Klafte.

Michel Rémon est membre titulaire de l’Académie d’Architecture depuis 2015, il a reçu en 2002 le 1er prix d’architecture de l’Ordre des Architectes – Conseil régional de Lorraine, École nationale supérieure d’arts et métiers de Metz.

Parmi ses nombreux travaux, il a conçu le Centre National de la Recherche en Nanosciences et Nanotechnologie du CNRS, les laboratoires de physique et biologie de l’Ecole Polytechnique à Palaiseau, l’Institut national pour l’énergie solaire en Savoie, le Centre de Recherche Paris-Saclay mais aussi le stade Auguste Délaine à Reims, et l’Infomédiathèque de l’INSA à Lyon.

Le Centre de recherche en Nanosciences et Nanotechnologies de l’Université de Tel Aviv sera composé de 12 laboratoires de recherches, de bureaux et d’espaces publics.

Le bâtiment respectera les normes écologiques avec l’installation de panneaux solaires et d’un système de collecte des eaux pluviales. Le Centre exploitera également de façon optimale la lumière et la ventilation naturelle.

« L’aspect le plus difficile et intéressant de ce projet a été de concevoir un bâtiment à la fois très technique à des fins de recherche scientifique, tout en respectant la nécessité de l’adapter à l’architecture forte et iconique du campus de l’Université de Tel-Aviv », a souligné l’architecte Alexis Peyer du Studio Michel Rémon.

La construction du Centre devrait être achevée en 2020.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...