Un conseiller de Netanyahu contrevient aux directives anti-virus aux Etats-Unis
Rechercher

Un conseiller de Netanyahu contrevient aux directives anti-virus aux Etats-Unis

Le vice-président du conseil de Sécurité national Reuven Azar a quitté l'hôtel où séjourne la délégation pour faire un jogging avant la signature de l'accord avec les EAU

Le haut-conseiller au Premier ministre et président-adjoint du Conseil national de sécurité Reuven Azar. (Capture d'écran: YouTube)
Le haut-conseiller au Premier ministre et président-adjoint du Conseil national de sécurité Reuven Azar. (Capture d'écran: YouTube)

Avant la cérémonie de signature des accords de normalisation entre Israël et les Emirats arabes unis et le Bahreïn, un haut-conseiller du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Reuven Azar, a contrevenu aux règlementations imposées par le bureau du Premier ministre dans le contexte de la pandémie de coronavirus en quittant l’hôtel où séjourne actuellement la délégation israélienne à Washington.

La délégation est soumise à des directives strictes limitant les regroupements en instituant des petites « capsules » de personnes, et interdisant toute sortie de l’hôtel de manière à ce que les membres ne soient pas placés dans l’obligation de se mettre en quatorzaine à leur retour des Etats-Unis.

L’Etat juif exige que tous les nouveaux entrants sur son territoire, depuis les pays étrangers, se mettent à l’auto-isolement pendant une période obligatoire de quatorze jours, à l’exception des ressortissants en provenance des nations dites « vertes », ce qui indique un faible taux d’infection au coronavirus. Les Etats-Unis n’en font pas partie.

Azar aurait quitté l’hôtel pour aller faire un jogging.

En réponse à la violation, le haut-responsable Asher Hayun, qui fait lui aussi partie de la délégation, a souligné une nouvelle fois l’importance d’un respect attentif des règles mises en place dans la lutte contre le coronavirus.

Netanyahu et la délégation israélienne ont atterri dans la matinée de lundi aux Etats-Unis, avant une cérémonie qui aura lieu ce mardi à la Maison Blanche au cours de laquelle il signera, aux côtés des ministres des Affaires étrangères des Emirats arabes unis et de Bahreïn, des accords déterminant la mise en place de relations diplomatiques pleines et entières avec ces nations du Golfe – ce sont les troisième et quatrième traités de ce type conclus par l’Etat juif avec des Etats arabes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...