Un Druze condamné à 14 ans de prison pour espionnage au profit de la Syrie
Rechercher

Un Druze condamné à 14 ans de prison pour espionnage au profit de la Syrie

Cet habitant de Majdal Shams avait transmis des informations sur les positions et les opérations de l'armée israélienne le long de la frontière

Sidqi al-Maqt, arrêté pour espionnage pour le compte de la Syrie, lève les bras alors qu'il s'adresse aux journalistes, le 27 mars 2015 (Capture d'écran : Deuxième chaîne )
Sidqi al-Maqt, arrêté pour espionnage pour le compte de la Syrie, lève les bras alors qu'il s'adresse aux journalistes, le 27 mars 2015 (Capture d'écran : Deuxième chaîne )

Un habitant du plateau du Golan a été condamné à 14 ans d’emprisonnement mardi pour avoir espionné les positions de l’armée israélienne au profit des services de renseignement syriens, a rapporté la Dixième chaîne.

La cour de district de Nazareth a rendu son jugement dans l’affaire concernant Sidqi al-Maqt, 50 ans, originaire de la ville druze de Majdal Shams, reconnu coupable d’avoir coopéré avec un agent étranger.

Maqt avait été arrêté en 2015 parce qu’il était soupçonné d’avoir transmis des photographies et des rapports écrits sur les positions occupées par l’armée israélienne à des responsables des renseignements syriens.

Il avait obtenu des informations de la part d’un militaire israélien. Ce dernier, qui n’a pas pu être identifié dans les médias, a été pour sa part appréhendé par la police en février 2015.

Maqt a d’ores et déjà passé 27 années derrière les barreaux pour des condamnations relatives au terrorisme et ce, dès 1985. Il avait été libéré en 2012.

La partie israélienne du plateau du Golan comprend quatre villes druzes. Un grand nombre des habitants ont le sentiment d’être des Syriens et maintiennent le lien avec leurs semblables de l’autre côté de la frontière, qui représentent environ 5 % de la population d’avant-guerre, en Syrie, forte de 23 millions de personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...