Un général américain retweete – et supprime – un post antisémite
Rechercher

Un général américain retweete – et supprime – un post antisémite

Le lieutenant-général Michael Flynn a publié un post sur Twitter qui semble blâmer les Juifs pour la récente fuite de mails du Comité national démocratique

Une capture d'écran du tweet supprimé par l'ancien lieutenant-général de l’armée américaine Michael Flynn, qui a republié un tweet accusant les Juifs d'une fuite de mails du Comité national démocratique
Une capture d'écran du tweet supprimé par l'ancien lieutenant-général de l’armée américaine Michael Flynn, qui a republié un tweet accusant les Juifs d'une fuite de mails du Comité national démocratique

Un général américain à la retraite qui s’est exprimé à la Convention nationale républicaine de la semaine dernière est critiqué sur Twitter pour avoir retweeté un post qui semble blâmer les Juifs pour la récente fuite de mails du Comité national démocratique.

Le lieutenant-général Michael Flynn a par la suite supprimé le tweet et présenté des excuses.

« La machine démocratique corrompue va faire et dire quoi que ce soit pour obtenir #NeverHillary (jamais Hillary) au pouvoir. C’est un nouveau coup bas », écrit Flynn dans le message original, dans un message auquel est attaché un tweet depuis un compte du nom de Saint Bibiana.

Le tweet joint semble se moquer d’une déclaration de la campagne d’Hillary Clinton disant que la Russie est derrière la fuite des e-mails du Comité national démocratique afin d’embarrasser le parti et d’aider à faire élire Donald Trump. Il laisse entendre que les Juifs sont en réalité derrière la publication des e-mails.

« CNN est impliqué. L’URSS est à blâmer !, déclare le tweet, ajoutant : « Plus maintenant, Juifs. Plus maintenant ».

https://twitter.com/30PiecesofAG_/status/757210685801496577

Dans son tweet d’excuses, Flynn a dit qu’il souhaitait seulement tweeter le lien vers un article de CNN inclus dans le message antisémite.

« Voilà ce qui aurait dû être retweeté… le retweet d’avant était une erreur », a écrit Flynn. « Mes plus sincères excuses ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...