Un graffiti anti-Israël peint sur le mur de la synagogue du Havre
Rechercher

Un graffiti anti-Israël peint sur le mur de la synagogue du Havre

Les militants locaux ont recommandé aux autorités d'arrêter les coupables et estiment que cet acte montre que ceux qui s'opposent à Israël sont des "antisémites notoires"

La principale synagogue dans la ville du Havre dans l'ouest de la France (Capture d'écran : : Google Maps Street View via JTA)
La principale synagogue dans la ville du Havre dans l'ouest de la France (Capture d'écran : : Google Maps Street View via JTA)

Un graffiti disant « non aux Sionistes, non à Israël » a été peint sur une synagogue de l’ouest de la France.

« C’est avec beaucoup de surprise et de consternation que j’ai aperçu ce Chabbat (samdi) matin, en arrivant comme chaque semaine à la synagogue pour l’office du Chabbat des tagues antisémites », a écrit le rabbin de la communauté, Dov Lewin, sur Facebook.

Il a remercié les forces de l’ordre « pour leur réactivité » face à ce « tag antisémite » qu’il a qualifié « d’acte isolé ».

« Il ne faut pas laisser passer pour autant », a-t-il ajouté.

En plus des graffitis, des autocollants représentant les drapeaux palestinien, libanais et français ont également été découverts à l’entrée de ce principal lieu de culte juif de la ville côtière du Havre, située à 161 kilomètres au nord-ouest de Paris.

En décembre 2016, des balles avaient été retrouvées dans la boîte aux lettres de la même synagogue située rue Victor Hugo, a rappelé mardi le bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, ou BNVCA, dans un communiqué.

Le BNVCA a appelé les autorités, qui n’ont procédé à aucune arrestation dans ces deux affaires, à « faire tout ce qui est en leur pouvoir » pour traduire les voyous en justice.

« Une rhétorique anti-sioniste prenant pour cible Israël et placée sur une synagogue confirme que les anti-sionistes sont des antisémites notoires », a écrit le BNVCA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...