Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Un haut responsable émirati attendu lundi en Iran, une première depuis 2016

"Le développement et le renforcement des relations bilatérales et l'examen de l'évolution régionale" sont au menu de cette visite

Dans cette photo d'archives prise le 26 septembre 2018, Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, prend la parole lors de la première réunion des secrétaires à la sécurité nationale dans la capitale iranienne de Téhéran. (Crédit : ATTA KENARE / AFP)
Dans cette photo d'archives prise le 26 septembre 2018, Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, prend la parole lors de la première réunion des secrétaires à la sécurité nationale dans la capitale iranienne de Téhéran. (Crédit : ATTA KENARE / AFP)

Un haut responsable sécuritaire des Emirats arabes unis est attendu lundi en Iran pour la première fois depuis 2016, quand le pays du Golfe avait sensiblement réduit ses liens diplomatiques avec Téhéran, a rapporté dimanche l’agence de presse Isna.

« À l’invitation officielle de l’amiral Ali Chamkhani, représentant du guide suprême et secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de notre pays, le conseiller émirati à la sécurité nationale, le cheikh Tahnoun ben Zayed, arrivera demain (lundi) à Téhéran », a indiqué Isna.

Cette visite officielle d’un responsable émirati en Iran sera la première depuis la rupture irano-saoudienne en 2016, après l’exécution par l’Arabie saoudite d’un influent opposant religieux chiite. Les Emirats avaient par la suite réduit leurs liens diplomatiques avec Téhéran.

L’Iran chiite est le grand rival régional de l’Arabie saoudite sunnite, chef de file des monarchies arabes du Golfe regroupées au sein du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Qatar, Koweït, Oman, Bahreïn).

Les relations sont en dents de scie entre ces monarchies et Téhéran, accusé malgré ses démentis de chercher à développer l’arme atomique et de déstabiliser la région. L’Iran et l’Arabie saoudite ont cependant exprimé leur volonté de surmonter leurs divergences et entrepris des négociations ces derniers mois.

« En plus de son homologue iranien », le conseiller émirati à la sécurité nationale « rencontrera de hauts responsables de notre pays », a précisé l’agence.

« Le développement et le renforcement des relations bilatérales et l’examen de l’évolution régionale » sont au menu de cette visite, a ajouté l’agence.

Capture d’écran d’une vidéo du vice-ministre iranien des Affaires étrangères, négociateur nucléaire iranien, Ali Bagheri, 2020. (YouTube)

Le 26 novembre, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, chargé principalement du dossier nucléaire, Ali Bagheri, s’était rendu à Abou Dhabi pour y rencontrer notamment Anwar Gargash, conseiller diplomatique du président des Emirats.

Il s’agissait de la première visite d’un responsable du nouveau gouvernement en Iran en place après l’élection du président ultraconservateur Ebrahim Raïssi en juin.

En dépit de leurs relations politiques tendues, la République islamique et les Emirats arabes unis, deux pays riverains du Golfe, sont d’importants partenaires économiques.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.