Un humoriste français piège les starts-up israéliennes
Rechercher

Un humoriste français piège les starts-up israéliennes

Jouant le rôle d'un journaliste simplet et susceptible, Joachim Touati, alias Jérôme va à la rencontre des chefs d'entreprises israéliens

Le faux journaliste 'Jerome' (à gauche) et Yossi Taguri (Yallo), un très bon client pour l'humoriste (Crédit; capture d'écran Youtube/Jerome interview start-up nation)
Le faux journaliste 'Jerome' (à gauche) et Yossi Taguri (Yallo), un très bon client pour l'humoriste (Crédit; capture d'écran Youtube/Jerome interview start-up nation)

Il se rend dans des des start-up en Israël se faisant passer pour un journaliste et, un peu à la manière d’un nouveau Raphaël Mizrahi, sidère les CEO et investisseurs interviewés à coup de questions saugrenues.

Look sage et voix polie, Jerôme (c’est le pseudonyme de Joachim Touati) égrène des questions sans queue ni tête devant des spécialistes en technologies médusés qui contiennent leur étonnement, et prennent souvent le parti d’en rire.

Ainsi chez les fondateurs de SaferVPN (le VPN étant un outil permettant de choisir une autre localisation sur Internet que le lieu on l’on se trouve réellement) « Jérôme », secondé d’une assistante qui lui sert de souffre-douleur demande :

« Quels sont les pires crimes, les horreurs les plus immorales, les délits et les choses les plus illégales que l’on peut faire grâce à votre produit ».

Face à Joshua Levinberg, un pionner des nouvelles technologies en Israël, qui a revendu Global Village Telecom il y a 1 an, pour un montant de 9 milliards de dollars à Vivendi, il demande sur le ton de la confidence « Où est l’argent ? ».

A ce jour, le comique, également comédien de stand-up en Israël, a ainsi piégé une dizaine d’entrepreneurs israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...