Rechercher

Un Israélien tué dans une attaque terroriste à l’entrée d’Ariel

Les communautés voisines ont demandé à leurs résidents de rester chez eux alors que les deux terroristes sont en fuite

La scène d'un attentat à Ariel, le vendredi 30 avril 2022 (Crédit : autorisation)
La scène d'un attentat à Ariel, le vendredi 30 avril 2022 (Crédit : autorisation)

Un garde de sécurité israélien a été tué par balles vendredi soir lors d’une attaque terroriste menée près de l’entrée de l’implantation d’Ariel, par deux terroristes qui ont pris la fuite en voiture, ont indiqué l’armée et les services de secours israéliens.

Des images de vidéosurveillance de la scène ont montré un véhicule Suzuki bleu se diriger vers un poste de sécurité. L’un des passagers du véhicule a ouvert le feu depuis l’habitacle avant d’en sortir, accompagné du conducteur, pour continuer à tirer en direction du garde de sécurité israélien. Les deux terroristes sont ensuite remontés dans le véhicule et se sont enfuis.

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a déclaré l’homme mort sur les lieux.

« Quand nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu un homme âgé d’une vingtaine d’années inconscient avec des blessures par balle. Il ne respirait pas et n’avait pas de pouls », a déclaré Tomer Fine du MDA.

« Les forces de sécurité israéliennes sont à la poursuite des terroristes et plusieurs routes ont été fermées dans le secteur », a précisé l’armée, qui avec la police, a entamé une importante chasse à l’homme.

Ariel, dans le nord de la Cisjordanie, et d’autres implantations voisines ont par ailleurs demandé à leur résidents de rester chez eux par crainte que les hommes armés n’attaquent de nouveau.

Le groupe terroriste palestinien du Hamas a salué la fusillade, estimant qu’il s’agissait d’une « opération héroïque pour conclure le mois sacré du ramadan » et d’une « réponse naturelle aux crimes de l’occupation et de ses colons ». « Cela fait partie de la réponse de notre peuple aux attaques contre al-Aqsa », a déclaré le porte-parole du Hamas Hazem Qassem dans un communiqué.

Mais le Hamas n’a pas revendiqué l’attaque qui intervient alors que les tensions se sont fortement intensifié entre Israël et les Palestiniens ces dernières semaines sur fond d’attentats terroristes répétés dans des villes israéliennes qui ont fait en tout 14 morts.

L’armée a intensifié ses activités en Cisjordanie pour tenter de réprimer la spirale de violence. Les raids qui ont suivi ont déclenché des affrontements qui ont fait au moins 25 morts palestiniens, dont beaucoup ont pris part aux affrontements, tandis que d’autres semblaient avoir été des civils non impliqués.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...