Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Un livre sur l’histoire des relations entre Juifs et Noirs

Si ces deux communautés ont entretenu depuis l'Antiquité des relations complexes, entre identification, coopération et rivalité, leurs histoires se rapprochent

Dans la culture occidentale, Noirs et Juifs représentent les deux minorités les plus marginalisées, stigmatisées, voire confondues – « les deux figures de l’autre par excellence ».

Si ces deux communautés ont entretenu depuis l’Antiquité des relations complexes, entre identification, coopération et rivalité, leurs histoires se rapprochent.

C’est cela que raconte Edith Bruder, anthropologue et historienne, dans son dernier livre : Histoire des relations entre Juifs et Noirs : De la Bible à Black Lives Matter, dont les premières pages sont en accès libre sur Amazon.

L’ouvrage s’intéresse aux premières figures d’Africains de la Bible hébraïque jusqu’aux revendications contemporaines lorsque le mouvement Black Lives Matter affirme son soutien aux Palestiniens.

Il revient aussi notamment sur les liens entre la communauté juive américaine et Martin Luther King et leur combat commun qui a permis l’adoption, en juillet 1964, du Civil Rights Act, qui a rendu illégale la discrimination raciale et religieuse.

« Ce parcours historique qui s’étend sur plus de 2 000 ans n’élude aucune des questions religieuses, sociales et politiques qui, ont pu provoquer la confrontation des Noirs et des Juifs, Il n’ignore pas non plus les moments lumineux de ces interactions et nous en fait découvrir les aspects méconnus aux Amériques, en Afrique ainsi qu’en France », écrit l’éditeur, Albin Michel.

« À l’heure où les questions de racisme, de crispations identitaires, de concurrence mémorielle, et d’antisémitisme de la part d’autres minorités sont au cœur des tensions politiques, cet ouvrage entend faire le point de manière historienne sur les aspects composites de cette relation en l’inscrivant dans la longue durée. »

« Juifs et Noirs incarnent plus que tout autre cette expérience de l’exclusion. Leurs identités se sont en outre constituées en miroir, au point où ils ont fait l’objet d’un amalgame, au gré de représentations millénaires », a récemment expliqué l’auteure dans un entretien au Monde.

Edith Bruder est chercheuse au CNRS, à la School of Oriental and African Studies de Londres et à l’UNISA (Université d’Afrique du sud). Elle est spécialiste des communautés juives émergentes d’Afrique noire, auxquelles elle a consacré un livre, Black Jews (Albin Michel, 2014). Elle a également dirigé l’ouvrage collectif Juifs d’ailleurs. Diasporas oubliées, identités singulières (Albin Michel, 2020) et publié d’autres ouvrages aux États-Unis et en Grande Bretagne.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.