Un migrant marocain arrêté en Espagne pour une accusation de discours antisémite
Rechercher

Un migrant marocain arrêté en Espagne pour une accusation de discours antisémite

Dans une décision rare, les autorités de Îles Canaries ont arrêté un immigrant illégal pour incitation à la haine contre la communauté juive sur Facebook et YouTube

Une voiture de police espagnole. Illustration (Crédit : Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0)
Une voiture de police espagnole. Illustration (Crédit : Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0)

Les autorités espagnoles ont arrêté un immigrant illégal originaire du Maroc parce qu’il aurait incité à la haine contre les Juifs sur les réseaux sociaux.

L’homme de 32 ans a propagé un discours de haine « contre la communauté juive [d’Espagne] et en général » sur Facebook et YouTube avant son arrestation plus tôt ce mois dans les Îles Canaries, a annoncé ABC Îles Canaries samedi en se fondant sur des informations données par une source au sein de la police nationale.

Le reportage n’a pas cité le nom du suspect, mais on expliquait que le contenu qu’il a partagé avait touché un large public sur Facebook. Il était visé par une enquête depuis 2017.

Les arrestations pour des discours haineux sont rares en Espagne.

En 2016, un juge espagnol a recommandé des poursuites pour incitation à la violence d’une personne qui a partagé sur Facebook une vidéo réalisée par un Israélien qui parodiait la propagande palestinienne.

Le Tribunal de Première Instance et d’Instruction de Tudela a fait la recommandation au sujet d’un homme qui a partagé sur son compte Facebook une vidéo intitulée « Tuez tous les Juifs » par les « Filles de Gaza », un groupe fictif de filles palestiniennes inventé et dirigé par Orit Arfa, un artiste israélien et activiste de droite du movement d’implantation.

Ce suspect n’a pas été poursuivi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...