Rechercher

Un ouvrier grièvement blessé dans un accident sur le mont Herzl

L'homme a chuté juste avant la cérémonie d'inauguration de la nouvelle salle du souvenir des soldats morts au combat

Une vue aérienne de Yad Vashem et du mont Herzl à Jérusalem. Illustration. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Une vue aérienne de Yad Vashem et du mont Herzl à Jérusalem. Illustration. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Un homme travaillant au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem a été grièvement blessé après une chute, dimanche, au cours des préparations de Yom HaZikaron, a annoncé Magen David Adom.

L’ouvrier se trouverait dans un état stable mais grave après s’être blessé à la tête et aux membres pendant sa chute. Il a été pris en charge et transporté au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem, ont annoncé les secouristes de Magen David Adom.

Si les circonstances de l’accident n’ont pas encore été précisées, la presse israélienne indique qu’il a probablement chuté après s’être électrocuté.

Cet accident est survenu juste avant une cérémonie organisée pour inaugurer la nouvelle salle du mémorial consacré aux soldats tués au combat, dimanche dans la matinée, à vingt-quatre heures de la tenue de la cérémonie officielle de Yom HaZikaron, qui aura lieu dans le cimetière.

Ce n’est pas le premier accident de travail grave qui se produit sur le site avant les cérémonies annuelles.

En 2012, le lieutenant Hila Betzaleli, officier de l’armée israélienne âgée de 20 ans et originaire de Mevasseret, était morte écrasée par un dispositif d’éclairage qui était tombé sur elle et sur d’autres soldats lors d’une répétition de la cérémonie officielle de Yom HaAtsamout, qui succède directement à Yom HaZikaron, sur la place d’armes centrale du mont Herzl. Sept autres militaires avaient été blessés lors de cet accident.

Au mois de décembre 2016, l’entreprise de production Itzuv Bima avait été reconnue responsable de l’incident, et deux employés avaient été envoyés en prison pour négligence ayant entraîné un homicide involontaire et pour négligence ayant entraîné des blessures corporelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...