Rechercher

Un père de famille trouve un mégot de cigarette dans un poulet acheté à Rami Levy

Les filles d'Oded Chen refusent de manger du poulet depuis cet incident ; l'usine reconnaît une possible responsabilité et présente ses excuses pour la "détresse" encourue

Illustration : Un mégot de cigarette datant de janvier 2017. (Crédit : Flash90)
Illustration : Un mégot de cigarette datant de janvier 2017. (Crédit : Flash90)

Un habitant du nord d’Israël a découvert une surprise pour le moins désagréable dans ses courses hebdomadaires : un mégot de cigarette dans son poulet.

Oded Chen, résident de Karmiel, a déclaré avoir trouvé le mégot dans le paquet acheté à Rami Levy, une chaîne de supermarchés nationale.

Le mégot a apparemment été oublié dans le poulet, lors de l’empaquetage.

« J’ai été cuisinier pendant 20 ans et je n’ai jamais vu quelque chose comme ça », a déclaré Chen à la Douzième chaîne.

Il a dit avoir remarqué le mégot de cigarette alors qu’il préparait le dîner pour ses filles.

« Nous nous sommes sentis nauséeux », s’est-il souvenu. « Mes filles ne veulent plus manger de poulet. Nous en avons perdu l’appétit. »

Illustration : Des poulets exposés à la vente dans un supermarché du quartier de Talpiot à Jérusalem, en septembre 2009. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Il a insisté sur le fait que le mégot était déjà dans le paquet scellé. Selon Chen, le service client aurait laissé entendre le contraire lorsqu’il l’a contacté.

« Ils ont tenté de me faire dire que c’est moi qui l’avais mis là-dedans. Comme si je n’avais rien de mieux à faire de mon temps », a-t-il dit.

Hod Hefer, l’usine où le poulet a été emballé, a vanté ses règles de production strictes mais a reconnu qu’il se pourrait qu’elle soit à l’origine de cet incident.

« Nous ne pouvons pas catégoriquement exclure la présence d’un corps étranger dans le produit en question », a-t-elle répondu.

L’usine a déclaré qu’elle n’avait jamais reçu de plainte similaire et a présenté ses excuses à Chen pour « la détresse » encourue.

« Nous nous engageons à faire tout le nécessaire pour qu’un tel cas ne se reproduise pas à l’avenir et nous promettons à nos clients la fabrication de produits de qualité au plus haut niveau d’hygiène », a-t-elle ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...