Rechercher

Un pont de Jérusalem arbore les couleurs du drapeau japonais en hommage à Shinzo Abe

"La ville de Jérusalem adresse ses condoléances au peuple japonais et pleure la mort d'un ami d'Israël, d'un grand leader de son peuple et du monde entier", a déclaré Moshe Lion

Le pont Chords de Jérusalem s'illumine avec les drapeaux japonais et israélien en signe de solidarité avec le peuple japonais suite à l'assassinat de l'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe, le 10 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran/Twitter)
Le pont Chords de Jérusalem s'illumine avec les drapeaux japonais et israélien en signe de solidarité avec le peuple japonais suite à l'assassinat de l'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe, le 10 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran/Twitter)

Le pont des Cordes de Jérusalem a arboré les couleurs du drapeau japonais aux côtés de celles du drapeau israélien dimanche soir en signe de solidarité avec le peuple japonais suite à l’assassinat de l’ancien Premier ministre Shinzo Abe, la semaine dernière.

« La ville de Jérusalem adresse ses condoléances au peuple japonais et pleure la mort d’un ami d’Israël, d’un grand leader de son peuple et du monde entier », a déclaré le maire de Jérusalem, Moshe Lion dans un communiqué.

Abe a succombé vendredi à ses blessures quelques heures après avoir reçu une balle à l’arrière de la tête alors qu’il prononçait un discours à Nara, dans l’ouest du Japon. Il a été héliporté en urgence vers un hôpital mais il ne respirait déjà plus et son cœur s’était arrêté. Sa mort a été prononcée dans la foulée, à l’hôpital.

Abe, âgé de 67 ans, a été le plus ancien dirigeant du Japon avant de se retirer pour des raisons de santé en 2020.  Il a été en poste en 2006-2007, puis de nouveau de 2012 à 2020.

Les dirigeants israéliens ont rapidement exprimé leur choc et présenté leurs condoléances vendredi après l’assassinat de l’ancien Premier ministre japonais.

« Au nom du gouvernement et du peuple d’Israël, j’adresse mes sincères  condoléances au peuple japonais et à son gouvernement pour la mort tragique de l’ancien Premier ministre, Shinzo Abe », a déclaré Lapid dans un communiqué.

« Abe était l’un des plus importants dirigeants du Japon moderne, et un véritable ami d’Israël qui a rendu possibles des relations florissantes et prospères entre Israël et le Japon. »

Le président Isaac Herzog s’est dit « horrifié par le meurtre méprisable » d’Abe, qu’il a qualifié de « l’un des dirigeants japonais les plus éminents des temps modernes ».

L’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a rencontré plusieurs fois Abe lorsqu’ils étaient tous deux en fonction, a exprimé ses condoléances au nom de « tous les citoyens d’Israël ».

Des membres du centre d’information et d’étude du Japon organisent une veillée à la bougie en hommage à l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe,qui a été abattu lors d’un discours de campagne le 8 juillet à Nara, à l’Association de gestion d’Ahmedabad, le 9 juillet 2022. (Crédit : Photo par SAM PANTHAKY / AFP)

Netanyahu a qualifié Abe de « grand dirigeant du Japon et d’immense ami d’Israël », ajoutant qu’il « se souviendra toujours de lui avec une grande reconnaissance de l’amitié courageuse qui nous lie ».

Ces dernières années, les monuments israéliens ont été nombreux à être illuminés en signe de solidarité avec d’autres pays ou pour marquer les grands événements mondiaux.

En 2020, l’hôtel de ville de Tel Aviv s’est illuminé aux couleurs du drapeau du Liban en signe de solidarité avec le peuple libanais après une explosion massive dans le port de Beyrouth.

Amy Spiro a contribué à cet article. 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...