Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Un roman sur la Shoah retiré des bibliothèques d’un district scolaire de Floride

Outre "The Storyteller" de Jodi Picoult, citons "Forever" de Judy Blume, et "Extremely Loud and Incredibly Close" de Jonathan Safran Foer, autant d'auteurs juifs visés

L'auteure Jodi Picoult assisteant à la première mondiale de "My Sister's Keeper", à New York, le 24 juin 2009. (Crédit : AP Photo/Evan Agostini)
L'auteure Jodi Picoult assisteant à la première mondiale de "My Sister's Keeper", à New York, le 24 juin 2009. (Crédit : AP Photo/Evan Agostini)

JTA – Un roman de l’auteure à succès Jodi Picoult sur le thème de la Shoah faisait partie des dizaines de livres retirés de la circulation de la bibliothèque d’une circonscription du sud de la Floride le mois dernier, dernier exemple en date de livres à thèmes juifs balayés dans le cadre d’un effort plus large mené par les conservateurs pour contrôler le matériel jugé potentiellement inapproprié dans les salles de classe.

Le mois dernier, le livre The Storyteller a été retiré de la bibliothèque d’un lycée du comté de Martin, un district du sud-est de la Floride, à la suite d’une plainte parentale. Selon la liste de livres retirés publiée par les médias locaux, ce roman fait partie de plusieurs ouvrages de Picoult qui ont été retirés des étagères.

Parmi les autres livres d’auteurs juifs retirés figurent le roman de Judy Blume sur le passage à l’âge adulte Forever et Extremely Loud and Incredibly Close de Jonathan Safran Foer, qui raconte l’histoire d’un garçon dont le père a été tué le 11 septembre 2001.

À l’échelle nationale, des campagnes de retrait de livres ont cherché à purger les écoles et les bibliothèques publiques de ce que les opposants considèrent comme de la « théorie critique de la race, de la pornographie et de l’idéologie du genre ».

Parmi les exemples notables de livres sur le thème de la Shoah qui ont été pris au piège de ces campagnes, on peut citer Maus d’Art Spiegelman, qui a été retiré du programme scolaire d’un collège du Tennessee ; une adaptation en roman graphique du Journal d’Anne Frank, qui a été brièvement retirée d’un district du Texas ; et plusieurs histoires sur la Shoah destinées aux jeunes lecteurs, qui ont également été brièvement retirées d’un district du Missouri.

La Floride, en particulier, a exigé un examen plus approfondi des livres mis à la disposition des écoliers. Bien que le gouverneur Ron DeSantis ait nié que l’État interdise des livres, les militants affirment que sa loi « Stop W.O.K.E. » encourage les parents et les éducateurs à prendre leur licence pour purger les écoles des documents qui pourraient présenter un soupçon d’inconvenance.

Le gouverneur de Floride Ron DeSantis répondant aux questions des journalistes après son discours sur l’état de la Floride lors d’une session conjointe du Sénat et de la Chambre des Représentants, au Capitole de Tallahassee, en Floride, le 7 mars 2023. (Crédit : AP Photo/Phil Sears)

Certains districts ont recouvert ou retiré entièrement leurs bibliothèques de classe pour se conformer à la loi, tandis que d’autres districts de Floride ont retiré des livres d’images qui suscitaient des inquiétudes, notamment un livre sur Shabbat qui faisait partie d’un ensemble de documents sur la diversité et un autre sur une famille juive avec deux pères.

Les livres de Blume et de Foer ont fait l’objet d’interdictions et de retraits dans d’autres écoles, tout comme de nombreux autres livres figurant sur la liste du comté de Martin, notamment Beloved de Toni Morrison et La Servante écarlate de Margaret Atwood.

Mais Picoult, qui a grandi dans un foyer juif laïc, a déclaré au Washington Post que c’était la première fois, à sa connaissance, que The Storyteller était visé. Elle a déclaré que son retrait était « choquant, car il s’agit d’un livre sur la Shoah ».

Publié pour la première fois en 2013, The Storyteller suit la petite-fille juive d’un survivant de la Shoah qui apprend que son voisin est un ancien officier nazi qui a servi dans les camps de concentration. Son voisin lui demande également de l’aider à se suicider.

Le Washington Post a rapporté que la plupart des plaintes concernant les livres du district de Floride provenaient d’un seul parent : le chef de la section locale du groupe conservateur « Moms For Liberty ».

« À ce stade, nous pensons avoir contesté les livres les plus obscènes et les plus inappropriés pour l’âge », a déclaré Julie Marshall au Washington Post.

Marshall n’a pas encore répondu à une demande de commentaire de la Jewish Telegraphic Agency sur les raisons pour lesquelles elle a cherché à retirer The Storyteller, mais elle avait précédemment déclaré au conseil scolaire que la grande majorité de ses contestations étaient basées sur ce qu’elle considérait comme un contenu sexuellement explicite. Le livre contient plusieurs scènes sexuellement explicites, notamment des représentations d’agressions sexuelles commises par des geôliers nazis.

Cet article contient des liens d’affiliation. Si vous utilisez ces liens pour acheter quelque chose, le Times of Israel peut percevoir une commission sans frais supplémentaires pour vous.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.