Une bombe lestée à des ballons découverte dans une maternelle au sud d’Israël
Rechercher

Une bombe lestée à des ballons découverte dans une maternelle au sud d’Israël

Ni blessés ni dégâts n'ont été signalés ; quelques jours plus tôt, une vidéo montrait des enseignants en train de mettre des enfants à l'abri

Des ballons attachés à un dispositif incendiaire prêts à être envoyés en Israël, près de la frontière entre Israël et Gaza à l'est du camp de réfugiés d'Al-Bureij dans le centre de la bande de Gaza, le 22 janvier 2020. (Crédit : Ali Ahmed/ Flash90)
Des ballons attachés à un dispositif incendiaire prêts à être envoyés en Israël, près de la frontière entre Israël et Gaza à l'est du camp de réfugiés d'Al-Bureij dans le centre de la bande de Gaza, le 22 janvier 2020. (Crédit : Ali Ahmed/ Flash90)

Un engin explosif attaché à un bouquet de ballons qui aurait été lancé depuis la bande de Gaza a été trouvé près d’un jardin d’enfants dans une communauté frontalière, ont rapporté mardi les médias israéliens.

Selon les rapports, des démineurs de la police ont été appelés pour désamorcer la bombe présumée attachée à un ballon, trouvée dans le kibboutz Saad.

Aucun blessé ni dégâts n’a été signalé.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux la semaine dernière, on pouvait voir le personnel d’une école maternelle du sud du pays se précipiter pour mettre les enfants en sécurité alors qu’ils apercevaient un ballon soupçonné de transporter une bombe de la bande de Gaza flottant vers leur aire de jeu.

Afin d’endiguer les tensions actuelles, des agents des services de renseignement égyptiens sont arrivés dans la bande de Gaza lundi, pour leur première visite dans l’enclave côtière depuis plusieurs mois. L’arrivée de la délégation des services de renseignement égyptiens à Gaza fait suite à une augmentation marquée du lancement de projectiles et d’engins explosifs attachés à des ballons depuis l’enclave côtière vers Israël au cours des deux dernières semaines.

L’armée israélienne affirme avoir répondu aux projectiles et aux ballons incendiaires en effectuant des frappes aériennes contre des cibles du Hamas à Gaza.

L’aviation israélienne a attaqué plusieurs cibles dans la bande de Gaza après minuit dimanche, a déclaré l’armée, plusieurs heures après que les terroristes de l’enclave ont lancé une roquette sur Israël.

Plus tôt dans la journée de dimanche, des politiciens israéliens ont menacé d’une réponse militaire sévère si les attaques de la bande de Gaza se poursuivaient.

Les responsables de la défense israélienne estiment que le groupe terroriste du Hamas, qui dirige la bande de Gaza, tente d’accroître la pression sur Israël afin d’obtenir de plus grandes concessions dans les négociations de cessez-le-feu en cours.

On craint également depuis quelques jours une escalade de la violence à Gaza et en Cisjordanie suite à la publication le mois dernier du plan de paix américain qui est considéré comme favorisant fortement Israël et que les dirigeants palestiniens ont rejeté.

Les terroristes palestiniens dans la bande de Gaza ont commencé à lancer des engins explosifs et incendiaires en Israël en utilisant des bouquets de ballons et des cerfs-volants à partir de 2018. Cette pratique s’est développée et a diminué au fil du temps, mais elle s’est considérablement intensifiée ces dernières semaines. Des dizaines de ces bombes aéroportées ont atterri dans des villes et des communautés agricoles adjacentes à l’enclave palestinienne.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...