Une chaîne du Luxembourg arrête la vente de produits israéliens
Rechercher

Une chaîne du Luxembourg arrête la vente de produits israéliens

A la suite de manifestations de groupes pro-Palestiniens contre des produits présumés des implantations, Cactus retire les marchandises

Logo de la marque luxembourgeoise Cactus
Logo de la marque luxembourgeoise Cactus

La plus grande chaîne de supermarchés du Luxembourg a interdit des produits israéliens, mais pas tous les produits fabriqués en Israël, à la suite de pression par des groupes pro-palestiniens, a annoncé Ynet lundi.

Les supermarchés Cactus ont déclaré qu’ils allaient arrêter de vendre les produits israéliens jusqu’à ce que les fournisseurs démontrent que les produits ne viennent pas de Cisjordanie.

Le minuscule Luxembourg est membre de l’Union Européenne qui ne reconnaît pas la souveraineté israélienne sur la Cisjordanie et Jérusalem Est.

Il y a de plus en plus un consensus parmi les États européens sur le fait qu’il faut prendre une action « afin de distinguer Israël et ses projets d’implantations dans la conduite des relations bilatérales au quotidien », selon un article récent d’un groupe de réflexion européen.

La direction de l’entreprise a annoncé que les revenus des produits israéliens n’étaient pas très élevés, et cela ne valait pas les tracas causés par un groupe local pro-Palestinien connu comme le Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient.

Le Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient, – l’organisation est connue en France, – a organisé des manifestations devant des magasins Cactus sur sa vente présumée de produits venant des implantations.

La chaîne continuera à vendre des produits fabriqués en Israël, comme SodaStream.

L’ambassade israélienne à Bruxelles, qui s’occupe aussi des Affaires étrangères du Luxembourg voisin, surpervisait la situation, a déclaré l’article, et s’efforçait de convaincre le magasin, un des plus grands employeurs du Luxembourg, de revenir sur sa décision.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...