Une compagnie aérienne israélienne dévie ses vols avant un week-end de tempête
Rechercher

Une compagnie aérienne israélienne dévie ses vols avant un week-end de tempête

Arkia affirme que la visibilité à l'aéroport de Sde Dov empêchera les décollages et les atterrissages, alors que les autorités annoncent d'importantes précipitations

L'aéroport de Sde Dov à Tel Aviv. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
L'aéroport de Sde Dov à Tel Aviv. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Une compagnie aérienne israélienne a déclaré qu’elle dévierait tous ses vols de l’aéroport Sde Dov de Tel-Aviv, en raison des conditions météorologiques orageuses et de la visibilité limitée qui devraient rendre les décollages et les atterrissages impossibles.

Arkia a déclaré que tous ses vols réguliers seraient transférés vers l’aéroport international Ben Gurion à partir de jeudi, dès 20 heures, en raison des prévisions de fortes pluies, de neige et de vents violents, qui devraient durer jusqu’à vendredi.

Des conditions orageuses sont attendues dans tout le pays, notamment des chutes de neige sur le mont Hermon et sur les collines du nord d’Israël qui se trouvent à au moins 800 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Le conseil régional du nord du Golan a discuté des préparatifs de la tempête avec l’armée israélienne, la police, Magen David Adom, les services d’incendie et de secours, l’Israel Electric Corporation et la National Roads Company.

Les préparatifs ont consisté à déployer des véhicules de déneigement et d’entretien hivernal, à installer des groupes électrogènes et à déployer du personnel de premiers secours dans des véhicules adaptés aux conditions de neige.

Des vagues frappent le front de mer de la ville côtière de Netanya, le 5 janvier 2018. (Crédit : AFP/Jack Guez)

La municipalité de Jérusalem a également déclaré qu’elle avait achevé les préparatifs de la tempête.

Cependant, la tempête ne devrait pas être plus forte que la tempête qui a frappé Israël il y a deux semaines. De fortes pluies ont laissé des Israéliens bloqués dans des inondations, fermé des routes principales et abattu des dizaines d’arbres, avec plus de 100 millimètres tombant dans certaines parties du nord.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...