Une école juive de Montrouge reçoit des messages de haine à propos de Hitler
Rechercher

Une école juive de Montrouge reçoit des messages de haine à propos de Hitler

Une lettre de haine a été envoyée à une école juive du sud de Paris et, par ailleurs, les mots "mort aux Juifs" ont été peints sur les murs d'une synagogue dans le nord de la ville

Une pancarte lors d'un rassemblement contre l'antisémitisme Place de la Republique à Paris, le 18 février 2019, en pleine montée de l'antisémitisme  en France. (Crédit : AP Photo/Francois Mori)
Une pancarte lors d'un rassemblement contre l'antisémitisme Place de la Republique à Paris, le 18 février 2019, en pleine montée de l'antisémitisme en France. (Crédit : AP Photo/Francois Mori)

Des déclarations célébrant la Shoah ont été envoyées dans une lettre à une école juive du sud de Paris et, par ailleurs, les mots « mort aux Juifs » ont été peints sur les murs d’une synagogue dans le nord de la capitale française.

Dans la lettre à l’école de Montrouge, les auteurs ont écrit : « Les pays arabes pourraient vivre en paix si Adolf Hitler avait fini d’exterminer tous les Juifs » et « la France est une base arrière du sionisme en Europe », selon la chaîne de télévision LCI.

La police a ouvert une enquête, selon le rapport.

Parallèlement, la police enquête également sur des graffiti peints la semaine dernière sur un mur d’une synagogue dans le Val-de-Marne au sud-est de Paris, rapporte Le Parisien. Les graffiti comportaient également l’acronyme LDNA, qui est utilisé par le mouvement activiste connu sous le nom de Black African Defense League.

A Villiers-le-Bel, au nord de Paris, la police a arrêté un homme qu’elle soupçonnait d’avoir démoli un mémorial commémorant la Shoah le 14 février dernier, a rapporté Le Parisien la semaine dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...