Une équipe de Tsahal en renfort sur le lieu du sinistre à Surfside, en Floride
Rechercher

Une équipe de Tsahal en renfort sur le lieu du sinistre à Surfside, en Floride

Une délégation du Commandement intérieur est partie pour Miami ; le groupe United Hatzalah envoie une équipe d'assistance psychologique ; Bennett a proposé son aide au gouverneur

Les secours recherchent des survivants dans la tour Champlain à Surfside, en Floride, le 6 juin 2021. (Crédit :AP Photo/Lynne Sladky)
Les secours recherchent des survivants dans la tour Champlain à Surfside, en Floride, le 6 juin 2021. (Crédit :AP Photo/Lynne Sladky)

Une équipe de dix secouristes spécialisés israéliens est arrivée dimanche à Surfside en Floride, où s’est effondré jeudi un immeuble de douze étages, afin d’appuyer les sauveteurs américains qui cherchent toujours des survivants dans les décombres. 156 personnes sont encore portées disparues.

« Nous sommes la première délégation à venir ici », a déclaré à l’AFP Nachman Shai, ministre israélien chargé des questions liées à la diaspora juive, à son arrivée à l’aéroport international de Miami.

« Nous vivons très loin mais nos cœurs sont ici à Miami avec les Américains, les habitants de la Floride et la communauté juive ici », a ajouté M. Shai.

Après l’atterrissage de leur avion à Miami, les secouristes israéliens se sont rendus directement sur le lieu du drame où un périmètre de sécurité très strict a été mis en place.

« C’est l’une des meilleures, voir la meilleure, et la plus expérimentée des équipes de sauvetage israéliennes. Ils se sont déjà déplacés à travers le monde dans le cadre de situations similaires », a souligné Nachman Shai.

La ville de Surfside abrite une importante communauté juive et des rabbins ont été mobilisés pour apporter du soutien aux résidents juifs évacués et à leurs proches.

L’État juif fournissait déjà des denrées alimentaires, des médicaments et autres aides alors que les personnels d’urgence continuaient à fouiller les décombres de la tour qui hébergeait des dizaines de familles juives dans un quartier de Miami, racontait le consul-général israélien, Maor Elbaz-Starinsky, vendredi au Times of Israël.

Elbaz-Starinsky avait indiqué que 35 des portés-disparus étaient Juifs. Tandis que certains « entretiennent des liens avec Israël », il avait précisé qu’il était encore difficile de dire si certains étaient des ressortissants israéliens.

Une équipe de soldats relevant du Commandement intérieur a décollé vers la Floride suite à des discussions qui ont eu lieu ce week-end entre les responsables de la Défense israélienne et les responsables de Miami, a fait savoir le ministère de la Défense dans un communiqué émis dans la soirée de samedi.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a indiqué que cette initiative avait été approuvée en coordination avec le ministère des Affaires étrangères.

« Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider à sauver des vies humaines, soutenir la communauté juive et nos alliés américains », avait déclaré samedi le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz.

« Comme c’est le cas lors de n’importe quelle mission nationale, l’armée et les responsables de la Défense sont prêts à répondre, à passer à l’action et à aider. Tous les efforts nécessaires seront faits pour sauver des vies, pour soutenir la communauté juive et pour soutenir notre ami, les États-Unis », a continué Gantz.

Yair Lapid, ministre des Affaires étrangères, a noté que l’envoi de cette délégation était une preuve de la profondeur de l’amitié entre les deux nations.

« L’État d’Israël n’a pas d’ami meilleur que les États-Unis et les États-Unis n’ont pas d’ami meilleur qu’Israël. Dans des moments aussi difficiles, nous nous tenons aux côtés de nos amis américains et de la communauté juive de Floride », a dit Lapid, selon le communiqué.

Photo d’illustration : Des soldats du commandement intérieur prennent part à un exercice de défense simulant l’effondrement d’un immeuble à Tzfat, dans le nord du pays, le 7 septembre 2020. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Golan Vach, haut-responsable au sein du commandement intérieur, dirige cette délégation qui consiste en environ dix réservistes experts des efforts de recherche et de secours et en génie, a annoncé Tsahal dans une déclaration.

L’équipe de soldats prenant part à cette opération « coup de main » s’est envolée pour la Floride dimanche matin, a fait savoir l’armée.

Ils ont ajouté que « la mission de la délégation consiste à participer aux efforts visant à sauver des vies en cartographiant les difficultés sur le site, en aidant la communauté juive et en soutenant les équipes de secours locales sur le terrain ».

Le Premier ministre Naftali Bennett s’est entretenu avec le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, dans la soirée de samedi. Il lui a fait part de ses condoléances et il a affirmé qu’Israël apporterait toute l’aide nécessaire.

« Les États-Unis sont notre plus grand ami et nous nous tenons à vos côtés pendant cette période difficile. Nous prions tous pour le rétablissement des blessés. J’ai donné pour instruction à toutes les autorités, au sein du gouvernement israélien, d’apporter leur aide à chaque fois qu’elle sera nécessaire », a déclaré Bennett à DeSantis, selon un communiqué transmis par le bureau du Premier ministre.

156 personnes sont encore portées-disparues après l’effondrement de la Champlain Towers qui a eu lieu jeudi.

Les débris de la Champlain Towers, à Surfside, en Floride, vus depuis le ciel, le 25 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Gerald Herbert)

Surfside est l’une des quatre petites villes qui forment North Beach – l’angle le plus au nord de Miami Beach, à l’Est de Miami. Le secteur, qui recouvre une bande étroite de terre sur l’océan atlantique, accueille une importante communauté juive qui représente plus d’un tiers de la population.

L’effondrement de la tour de douze étages a fait au moins cinq morts. Les équipes de secours tentent encore de retrouver des survivants dans les décombres et l’origine de la catastrophe est encore indéterminée.

Des personnes du monde entier – y-compris d’Israël – pourraient figurer parmi les portés-disparus.

Des photos de résidents disparus sont affichées sur un mémorial de fortune sur le site d’un immeuble effondré à Surfside, en Floride, au nord de Miami Beach, le 26 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Gerald Herbert)

L’organisation israélienne United Hatzalah a envoyé, de son côté, une délégation de six psychologues bénévoles pour aider les familles touchées et la communauté plus largement.

« L’objectif poursuivi par cette délégation est de fournir une aide psychologique initiale à tous ceux qui ont été témoin de l’effondrement ainsi qu’à la communauté par le biais d’outils que nous utilisons ici, en Israël, pendant les événements difficiles », a commenté Eli Beer, le président du service de secours, dans un communiqué.

Israël, par le biais de ses forces militaires, est souvent l’un des premiers pays à envoyer des délégations humanitaires dans les pays touchés par les catastrophes.

Ainsi, ce type de délégation avait été déployé suite à un séisme survenu en Turquie en 1999, à un tremblement de terre qui avait touché Haïti en 2020, dans le sillage d’un typhon aux Philippines, en 2013, suite à un séisme au Népal, en 2015, suite à un tremblement de terre au Mexique, en 2017 et, plus récemment, après une série d’explosions en Guinée équatoriale, cette année.

L’année dernière, l’Organisation mondiale de la Santé des Nations unies a fait savoir que l’équipe de médecine d’urgence israélienne était la meilleure du monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...