Une femme hassidique a accouché de son premier-né à 65 ans
Rechercher

Une femme hassidique a accouché de son premier-né à 65 ans

Après 45 ans d'attente, cette habitante de Bnei Brak donne naissance à un petit garçon en bonne santé

Des bébés à l'hôpital Bikur Holim de Jérusalem. Illustration. (Crédit : Flash90)
Des bébés à l'hôpital Bikur Holim de Jérusalem. Illustration. (Crédit : Flash90)

Après plus de 45 ans de mariage, une femme hassidique a donné naissance à son premier enfant, lundi matin, à l’âge de 65 ans.

Haya Sarah Shachar est devenue l’heureuse mère d’un petit garçon à l’hôpital Meir de Kfar Saba.

Le bébé est en bonne santé, ont annoncé les parents.

Shachar et son mari Shmouel essayaient en vain d’avoir des enfants, depuis leur mariage – ils avaient respectivement 19 et 21 ans. Le couple suivait des traitements de fertilité, et avait reçu de nombreuses bénédictions de personnalités religieuses.

Les fiers parents, affiliés à la dynastie hassidique Nadvorna, ont attribué le « miracle » à une bénédiction de leur rabbin, décédé il y a trois ans.

L’année dernière, une femme de 61 ans a donné naissance à son premier fils à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem.

La femme, enceinte de jumeaux, mais qui a perdu le bébé fille, avait également attribué sa grossesse à une bénédiction de feu le Rav Ovadia Yossef.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...