Une femme juive orthodoxe nommée chef de la sécurité informatique de la NSA
Rechercher

Une femme juive orthodoxe nommée chef de la sécurité informatique de la NSA

Anne ‘Chani’ Neuberger a grandi à Brooklyn dans le quartier très religieux de Borough Park

Anne Neuberger, une femme juive orthodoxe, a récemment été nommée à la tête de la nouvelle Direction de la sécurité informatique de la NSA. (NSA via JTA)
Anne Neuberger, une femme juive orthodoxe, a récemment été nommée à la tête de la nouvelle Direction de la sécurité informatique de la NSA. (NSA via JTA)

Une femme juive orthodoxe, dont les parents faisaient partie des otages secourus par les commandos israéliens lors de l’assaut sur l’aéroport d’Entebbe, a été nommée à la tête de la nouvelle direction de la sécurité informatique de l’Agence nationale de sécurité (NSA) des Etats-Unis.

Anne Neuberger, originaire de Baltimore, a travaillé à la NSA durant ces dix dernières années. Elle a aidé à créer le Commandement informatique américain et travaillé en tant que officier en chef des risques, où elle a dirigé l’activité sécuritaire de l’agence pour les élections de mi-mandat 2018.

Neuberger a déclaré que les sauvetages risqués de sa famille, tout d’abord durant la Shoah puis ensuite lors de la prise d’otage en Ouganda après que le vol Air France de ses parents a été détourné par des terroristes palestiniens en 1976, l’avaient aidée à façonner sa vision du monde.

Même si ses parents n’étaient pas Israéliens, ils ont été gardés en otages pendant une semaine avec les passagers israéliens en raison de leur religion juive.

Shimon Peres, alors ministre de la Défense, et l’ancien Premier ministre Yitzhak Rabin, rencontrent les otages libérés d’Entebbe à leur atterrissage en Israël, le 4 juillet 1976. (Crédit : Uri Herzl Tzchik/unité des porte-paroles de l’armée israélienne/archives du ministère de la Défense)

« Mes parents avaient des passeports américains, mais étant donné que mon père portait une kippa, ils savaient qu’il était Juif et ont décidé de le garder aussi, a-t-elle affirmé à Forward dans un entretien. Une opération militaire a permis de faire rentrer mes parents à la maison. Parfois, c’est la seule option. »

« Les menaces de ceux qui veulent nous faire du mal sont réelles et ne vont pas disparaitre. Nous avons un engagement à défendre notre nation de manière légale. Notre nation doit rester prudente en ce qui concerne la sécurité informatique. La NSA a apporté des contributions importantes pour protéger la nation », a-t-elle dit.

Neuberger, actuellement directrice assistante de l’agence, sera l’une des premières femmes de haut rang à la NSA depuis qu’Ann Caracristi a été nommée vice-directrice en 1980, selon le Wall Street Journal. Neuberger devra répondre au chef de l’agence, le général Paul Nakasone.

Auparavant, elle était assistante de l’officier en chef de gestion dans la marine américaine et a travaillé pour le secrétariat de la Défense.

Neuberger, âgée de 43 ans, également connue sous le nom de Chani, est originaire de Brooklyn à New York, et plus précisément de la zone très religieuse de Borough Park, où elle est allée à l’école juive pour filles Bais Yaakov, selon le journal Yeshiva World News.

Elle est diplômée du l’université Touro de New York et de l’Ecole de commerce de Columbia. Elle a travaillé pour le programme White House Fellows. Sur son temps libre, elle dirige une organisation caritative qui aide les mères célibataires divorcées dans les communautés orthodoxes.

Cette photo du 6 juin 2013 montre le sigle de l’Agence nationale de sécurité (NSA) devant son campus à Fort Meade, dans le Maryland. (AP Photo/Patrick Semansky, Dossier)

Dans son entretien avec Forward, Neuberger a déclaré qu’elle avait rencontré peu de problèmes liés à sa religion à la NSA et qu’elle était très contente d’être perçue comme un modèle pour les femmes orthodoxes.

« Si vous êtes professionnelle dans votre travail et à l’aise dans le respect de vos traditions, tout le monde le comprendra bien, a déclaré Neuberger. Tous mes collègues comprennent que je ne sorte pas avec eux pour aller prendre un verre le vendredi soir, et que j’observe le shabbat. En fait, j’ai des assistants qui gardent un œil sur l’horloge pour moi le vendredi après-midi afin de me prévenir quand je ferais mieux de partir. »

« Ma fille de 17 ans, qui va à l’école orthodoxe, est allée à une soirée professionnelle il y a deux semaines lors de laquelle des femmes religieuses travaillant dans beaucoup de domaines différents – docteurs, avocates, juges – sont venues leur parler. Cela aurait été impensable il y a 25 ans, quand j’étais au lycée. Et maintenant, je veux contribuer à ce mouvement et participer du mieux que je puisse. »

Membre de l’une des 100 plus riches familles des Etats-Unis, Neuberger est passée du secteur privé au service public après les attaques du 11 septembre.

Elle a déclaré au Wall Street Journal que la Direction allait utiliser plus activement les renseignements obtenus d’opérations contre des adversaires. Dans le cadre de sa mission, la direction travaillera à protéger les Etats-Unis des menaces étrangères en partageant des informations sur des risques spécifiques avec d’autres agences fédérales mais aussi le secteur privé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...