Une initiative israélienne regroupe les cerveaux hi-tech luttant contre le virus
Rechercher

Une initiative israélienne regroupe les cerveaux hi-tech luttant contre le virus

Tikkun Olam Makers lance une base de données de prototypes et de produits, encourageant les ingénieurs, créateurs et autres à trouver des solutions pour les hôpitaux et les foyers

Certains des produits anti-coronavirus disponibles auprès du Tikkun Olam Movement. (Autorisation : TOM - Tikkun Olam Makers)
Certains des produits anti-coronavirus disponibles auprès du Tikkun Olam Movement. (Autorisation : TOM - Tikkun Olam Makers)

Un mouvement international, qui a été créé par un Israélien et qui exploite la technologie et l’innovation afin de créer des solutions abordables pour les défavorisés, tend dorénavant la main aux hôpitaux, centres de traitements et aux ménages pour les aider à obtenir des produits susceptibles d’aider à combattre le Covid-19.

Tikkun Olam Makers (tikkun olam signifie « guérir le monde » en hébreu), ou TOM, a créé une plateforme appelée Rapid Response Makers (RRM) où des ingénieurs, des créateurs, de professionnels du secteur médical et des développeurs du monde entier peuvent être « d’astreinte » pour créer et fabriquer des infrastructures sanitaires et médicales, des produits et autres logiciels permettant de lutter contre la pandémie.

L’organisation cherche à mettre en place une base de données mondiale ainsi qu’un forum pour partager et pour propager des idées susceptibles d’être utiles dans la bataille contre le virus dans différents lieux.

Sur le forum figurent des prototypes et des produits permettant de combattre le coronavirus (qui n’ont pas été nécessairement créés pour TOM) : masques, écrans de protection, respirateurs et autres produits d’hygiène personnelle.

Un membre du Tikkun Olam Movement travaille sur des parties d’équipement de protection contre le coronavirus (Autorisation : TOM – TOM – Tikkun Olam Makers)

Certaines communautés au sein de TOM mettent en place actuellement des imprimantes 3D qui serviront à l’impression d’un produit une fois que celui-ci sera finalisé. D’autres testent et améliorent les créations déjà réalisées, et d’autres encore forment des réseaux de soutien en faveur des populations les plus vulnérables face à la maladie.

Tikkun Olam Makers, fondé par l’entrepreneur israélien Gideon Grinstein en 2014, est constitué de communautés locales du monde entier. Chacune rassemble ses « concepteurs » – ingénieurs, créateurs, développeurs et « connaisseurs de besoin » – qui identifient un besoin négligé, pour lequel il n’y a pas de solution gouvernementale et dont le marché ne serait probablement pas abordable pour tous.

Son modèle innovant repose sur le travail de collaboration établi entre internautes volontaires – des participants impliqués dans « l’innovation libre », où les produits peuvent être co-créés par des équipes multiples en différents lieux et qui seront mis à la disposition de ceux qui en ont besoin.

Une fois le défi identifié, les concepteurs s’unissent pour travailler sur des prototypes susceptibles de fournir une solution. Les prototypes sont ensuite transformés en documentations numériques qui peuvent être transmises à des équipes de professionnels-bénévoles dans les unités locales, où ils seront matérialisés.

Jusqu’à janvier 2020, TOM opérait dans 67 communautés, réparties dans 22 pays et sur cinq continents, développant 650 solutions ayant le potentiel d’améliorer l’existence de millions de personnes.

Un membre du Tikkun Olam Movement fait la démonstration d’un écran de protection faciale (Autorisation TOM – Tikkun Olam Makers)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...