Rechercher

Une Israélienne décède après avoir pris de l’Optalgin, interdit dans plusieurs pays

L'Optalgin, en vente libre en Israël mais soumis à des restrictions ailleurs, est connu pour provoquer des effets secondaires dangereux pouvant entraîner la mort

Photo illustrative de pilules de l'usine de Teva à Har Hotzvim, Jérusalem, le 15 mars 2010. (Crédit : Nati Shohat / Flash90)
Photo illustrative de pilules de l'usine de Teva à Har Hotzvim, Jérusalem, le 15 mars 2010. (Crédit : Nati Shohat / Flash90)

Une Israélienne de 19 ans est décédée mercredi à l’hôpital Wolfson de Tel Aviv après avoir souffert d’effets secondaires liés à un analgésique très courant et en vente libre en Israël.

Selon les médias israéliens, l’adolescente a été admise à l’hôpital mardi dans un état critique, après avoir pris de l’Optalgin pour tenter de soigner une fièvre.

Le personnel hospitalier a relié la femme à un appareil de ventilation ECMO, le même équipement que celui utilisé pour traiter les patients atteints de coronavirus grave, mais il n’a pas été possible de la sauver.

La cause du décès n’a pas été communiquée immédiatement.

Le médicament, fabriqué par Teva Pharmaceuticals, contient de la dipyrone, un ingrédient actif qui peut faire chuter le nombre de globules blancs à des niveaux dangereux, une maladie connue sous le nom de neutropénie.

Dans de nombreux pays, notamment aux Etats-Unis et en France, les médicaments à base de dipyrone sont interdits ou limités de sorte qu’ils ne sont disponibles que sur ordonnance. En Israël, cependant, ce médicament est en vente libre.

On estime qu’un utilisateur de ce médicament sur 1,5 million souffrira de complications, et que jusqu’à 10 % de ces cas peuvent être mortels.

Teva a déclaré n’avoir eu connaissance du cas que par les médias. « En l’absence d’informations médicales certifiées du ministère de la Santé, de l’hôpital ou des médecins, nous ne pouvons faire aucun commentaire sur l’incident », a-t-il déclaré à la Treizième chaîne

« Nous tenons à souligner que la dipyrone, le principe actif d’Optalgin, est vendue en Israël et dans de nombreux pays depuis des décennies et que plusieurs millions de patients l’utilisent, chaque année, pour traiter la douleur avec sécurité et efficacité. »

Teva a noté qu’Optalgin satisfait aux normes les plus strictes du ministère de la Santé, ainsi qu’à celles de nombreux autres organismes internationaux de réglementation de la santé.

Optalgin est disponible en vente libre dans les pharmacies israéliennes au prix d’environ 34 shekels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...