Une famille blessée dans une attaque au cocktail Molotov à Beit El
Rechercher

Une famille blessée dans une attaque au cocktail Molotov à Beit El

Les cinq membres de la famille ont été pris en charge par les hôpitaux à Jérusalem

Illustration d'une explosion de voiture à la suite d'un lancer de cocktail Molotov à l'extérieur de Tekoa en novembre 2013. Une mère et son enfant ont été blessés lors de l'attaque (Crédit :  Gershon Elinson/ Flash 90)
Illustration d'une explosion de voiture à la suite d'un lancer de cocktail Molotov à l'extérieur de Tekoa en novembre 2013. Une mère et son enfant ont été blessés lors de l'attaque (Crédit : Gershon Elinson/ Flash 90)

La mère et ses deux filles, âgées de 4 et 11 ans, attaquées près de Beit El dans leur voiture sur la route 60 en Cisjordanie ont reçu les premiers soins des secouristes de Magen David Adom et ont été prises en charge par l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem.

La mère, 44 ans, et l’une des filles, 11 ans, ont été légèrement blessées tandis que l’autre fille, 4 ans, est dans un état modéré.

Selon les premiers rapports, elles souffrent de brûlures après que leur voiture a été frappée par un cocktail Molotov lancé par des terroristes palestiniens sur la route 60 en Cisjordanie.

Le père et le fils ont également été blessés dans l’attaque terroriste de Beit El.

Le père et le fils étaient aussi dans la voiture près de Beit El lorsque des terroristes palestiniens ont lancé un cocktail Molotov.

Les cinq membres de la famille ont été pris en charge par les hôpitaux à Jérusalem.

Les secouristes ont tweeté les photos du siège-bébé brûlé dans l’attaque de Beit El

Un tweet des secouristes d’Hatzolah Judée et Samarie montre le siège bébé brûlé d’une fillette de 4 ans, qui a été blessée lorsque des terroristes palestiniens ont lancé un cocktail Molotov sur la voiture dans laquelle elle voyageait.

Tsahal a tweeté les photos de la scène de attaque terroriste au cocktail Molotov près de Beit El, où une mère et ses deux filles ont été blessées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...