Petite manifestation palestinienne à Jérusalem pour la Journée de la Terre
Rechercher

Petite manifestation palestinienne à Jérusalem pour la Journée de la Terre

Le mufti de l'Autorité palestinienne a lancé un appel à libérer la Palestine

Elhanan Miller est notre journaliste spécialiste des affaires arabes

Des Palestiniens chantent des chansons nationalistes près de la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, pour la Journée de la Terre, le 30 mars 2015. (Crédit : Elhanan Miller)
Des Palestiniens chantent des chansons nationalistes près de la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem, pour la Journée de la Terre, le 30 mars 2015. (Crédit : Elhanan Miller)

Quelques dizaines de Palestiniens se sont réunis à Jérusalem, à la porte de Damas de la Vieille Ville, pour la Journée de la Terre, en chantant des chansons nationalistes. Un certain nombre de responsables locaux ont assisté à cette manifestation, y compris le responsable de l’OLP et l’ancien ministre des Affaires de Jérusalem, Hatem Abdul Qader.

Alors que les manifestants se dirigeaient de la porte vers la rue Sultan Suleiman, ils ont été arrêtés par la police des frontières et la cavalerie, qui ont arrêté au moins un homme. Le rassemblement s’est dispersé sans autre incident.

Le mufti de l’AP appelle les musulmans à « libérer la Palestine »

Sheikh Muhammad Hussein, le mufti de l’Autorité palestinienne, a déclaré la semaine dernière que « la terre de Palestine est Waqf, c’est à dire, une fondation religieuse inaliénable, conformément à la loi islamique. Elle ne doit pas être abandonnée, ni ne doit faire partie de ce qui est vendu … Il est du devoir des dirigeants de la nation [islamique] et de ses peuples de libérer la Palestine et Jérusalem ».

Hussein a été nommé en 2006 par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas au poste de mufti, qui est le poste religieux le plus élevé de l’AP.

Le Mufti a fait ses commentaires lors d’une conférence d’académiciens musulmans venant de « plus de 46 pays », a rapporté un article publié dans Al-Hayat Al-Jadida et repris par le Palestinian Media Watch, une ONG qui surveille les médias palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...