Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Une start-up israélienne lève 100 M de $ avec l’aide de General Motors et de Hanaco

UVeye a développé un scanner alimenté par l'IA qui peut effectuer des inspections complètes de véhicules ; elle cherche à stimuler les ventes et la fabrication aux États-Unis

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

La start-up israélienne UVeye développe des systèmes automatisés d'inspection pour les véhicules. (Crédit : Daniel Byrne)
La start-up israélienne UVeye développe des systèmes automatisés d'inspection pour les véhicules. (Crédit : Daniel Byrne)

La start-up israélienne UVeye, qui développe des systèmes d’inspection automatisés pour les véhicules, a levé 100 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont General Motors Co, afin de stimuler la croissance de ses ventes et de sa production en Amérique du Nord.

Le tour d’investissement de série D a été mené par Hanaco VC, une société de capital-risque basée à New York et à Tel Aviv, qui gère 1,5 milliard de dollars d’actifs et a notamment investi dans des entreprises telles que Digital Ocean, Yotpo et Divvy.

Des investisseurs existants, dont GM Ventures, la société de capital-risque de General Motor, CarMax, un détaillant de voitures d’occasion aux États-Unis, la compagnie d’assurance W.R. Berkley Corporation, le fonds d’investissement F.I.T. Ventures L.P., basé à Montréal, et des investisseurs institutionnels israéliens ont également participé à ce tour de table de série D. Le financement valorise UVeye à plus de 800 millions de dollars. Fondée en 2016, la start-up israélienne a levé un total de 200 millions de dollars de fonds.

UVeye a développé une plateforme basée sur une caméra alimentée par l’intelligence artificielle (IA) qui, selon elle, peut effectuer des inspections du véhicule en quelques secondes. Les systèmes d’inspection des véhicules au volant sont basés sur des technologies avancées de vision par ordinateur et d’apprentissage automatique qui ont été développées à l’origine à des fins de sécurité intérieure pour détecter les armes et la contrebande avant d’être étendues à l’industrie automobile.

Les scanners de la start-up déployés chez les concessionnaires de voitures neuves et d’occasion, dans les ventes aux enchères de voitures d’occasion et chez les principaux détaillants de flottes peuvent détecter les défauts mécaniques et identifier les anomalies pour une multitude de problèmes, notamment les dommages au châssis et aux pneus, les pièces manquantes et les fuites d’huile, ainsi que les problèmes liés aux systèmes de freinage et d’échappement.

« L’objectif d’UVeye est de révolutionner et de normaliser la manière dont l’industrie automobile détecte les dommages et les problèmes mécaniques des véhicules », a déclaré Amir Hever, co-fondateur et PDG d’UVeye. « Notre technologie – qui a été brevetée – offre aux constructeurs automobiles, aux concessionnaires et aux opérateurs de flottes des solutions inégalées pour identifier rapidement et précisément les problèmes des véhicules, tout en établissant de nouvelles normes de qualité pour l’industrie. »

Le système d’inspection automobile d’UVeye permet de vérifier la qualité des pneus, la pression de l’air, la profondeur de la bande de roulement, les dommages aux flancs et les problèmes de parallélisme. (Autorisation)

Hever a ajouté que les fonds récemment levés seront utilisés pour « introduire la première technologie d’inspection de l’industrie chez des milliers de concessionnaires, des maisons de ventes aux enchères de voitures d’occasion et de parcs automobiles à travers les États-Unis au cours des trois prochaines années » et pour lancer de nouvelles opérations de fabrication en Amérique du Nord.

Basée à Teaneck, dans le New Jersey, et à Tel Aviv, UVeye a ouvert des usines en Amérique du Nord, en Europe et dans la région Asie-Pacifique, y compris des bureaux au Japon, en Allemagne et aux États-Unis.

Depuis 2022, UVeye a noué des partenariats avec des constructeurs automobiles et plus de 5 000 concessionnaires, maisons de ventes aux enchères de véhicules d’occasion et opérateurs de parcs automobiles. General Motors, Volvo Cars USA et CarMax ont introduit la technologie de la start-up dans leurs réseaux de vente en gros.

« Nos accords avec les principaux acteurs du marché américain conduiront à l’installation de milliers de nouveaux systèmes d’inspection UVeye au cours des deux ou trois prochaines années et généreront une augmentation exponentielle des ventes », a déclaré Hever.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.