Une survivante de la Shoah réalise son souhait de chanter lors d’un match de baseball
Rechercher

Une survivante de la Shoah réalise son souhait de chanter lors d’un match de baseball

Après que la vidéo d’Hermina Hirsch est devenue virale, les Tigres de Detroit ont invité la femme de 89 ans à chanter “La bannière étoilée” à un match en mai

Hermina Hirsch, survivante de l'Holocauste américaine de 89 ans, chante "La bannière étoilée" dans une vidéo devenue virale, en avril 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube/CBS Detroit)
Hermina Hirsch, survivante de l'Holocauste américaine de 89 ans, chante "La bannière étoilée" dans une vidéo devenue virale, en avril 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube/CBS Detroit)

Une survivante de l’Holocauste, âgée de 89 ans chantera l’hymne national américain pour un match de Baseball des Tigres de Detroit, après qu’une vidéo d’elle mise en ligne par sa petite fille est devenue virale.

Croulant sous un flot de demandes en son nom, les Tigres ont invité Hermina Hirsch à réaliser son vœu en chantant « La bannière étoilée » pour leur match du 21 mai, a annoncé Fox Sports.

« A mon âge, je pense que ça le fera », a déclaré Hirsch, de Southfield, Michigan, à la chaîne locale CBS Detroit. « Je ne veux pas mourir avant de chanter à un match de Baseball. »

Hirsch a survécu à plusieurs camps de concentration, y compris le camp de la mort d’Auschwitz, et a perdu ses parents, trois frères, et d’autres proches dans l’Holocauste.

Interrogée par CBS Detroit pour savoir si la perspective de chanter devant des milliers de fans au stade Comerica de Detroit la rendait nerveuse, Hirsch a déclaré, avec un sourire : « Si j’ai survécu aux camps de concentration, ce qui m’attend ne doit pas être si dur ».

Née en 1927 dans une ville qui était alors située en Tchécoslovaquie, Hirsch a été déportée vers un ghetto en 1944, puis déplacée dans cinq camps de concentration différents.

« Elle a été libérée d’un camp de concentration [elle ne se souvient plus de son nom] en Allemagne ou en Pologne le 21 janvier 1945 », a écrit dans un email sa petite-fille, Andrea Hirsch, à CBS Detroit. « Elle a marché et fait du stop avec des étrangers pour rentrer là où elle était née. »

Hirsch a épousé Bernard Hirsch en 1947. Le couple a d’abord emménagé à New York, puis à Detroit. Hirsch chante toute les semaines l’hymne national aux réunions des survivants de l’Holocauste, au centre communautaire juif de la métropole de Detroit et chante aussi à sa synagogue.

« Au début, quand je lui ai dit que la vidéo était devenue virale et qu’il y avait beaucoup de personnes qui avaient entendu parler de son histoire, elle n’a pas vraiment compris, a déclaré Andrea Hirsch à CBS Detroit. Vous savez, elle ne comprend pas vraiment comment ou pourquoi, comment quelque chose comme cela a pu arriver via les réseaux sociaux. Elle ne pouvait simplement pas croire à quel point ça a pris de l’ampleur. Je ne pouvais même pas croire que cela pouvait arriver. Nous sommes tellement excités. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...